• Le 30 octobre 2011

    Un doodle vidéo pour Halloween

    Les équipes du moteur de recherches s’en sont donné à cœur joie pour réaliser ce logo…

    Les doodles, ces logos personnalisés en page d’accueil du moteur qui célèbrent des évènements, sont plus soignés d’année en année. Ces derniers mois on a eu l’occasion de découvrir des jeux et, de plus en plus souvent, des vidéos. Le dernier doodle en date est une vidéo sur le thème d’Halloween…

    Dans cette vidéo, réalisée en stop motion, on peut apercevoir des googlers en train de sculpter des citrouilles. D’autres citrouilles ont été découpées au Googleplex pour l’occasion, à voir ici ou .

    Rappelons qu’aux États-Unis cette fête est toujours aussi populaire, tandis qu’en France son intérêt auprès des zombies et autres fantômes en culottes courtes décroit chaque année.

    Vous pourrez voir ce logo sur la page d’accueil de Google dès demain, lundi 31 octobre.

    Publié le 30 octobre 2011 à 17:23 par TOMHTML dans Logo Google

    Labels :

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 27 octobre 2011

    Google Actualités fait peau neuve

    Communiqué de presse concernant l’application du nouveau look de Google News en France, qui est déjà disponible depuis quelques mois aux États-Unis.

     

    De nouvelles fonctionnalités voient le jour sur Google Actualités : les éditeurs de presse ont davantage d’options pour valoriser leurs articles et les internautes, davantage de fonctionnalités pour une personnalisation encore plus poussée de leur page.

    Lancée aujourd’hui, la nouvelle version de Google Actualités propose désormais une option intitulée « Le choix des rédactions« , qui permet aux éditeurs de presse de mettre en avant un contenu spécifique sur le site.

    De nouvelles fonctionnalités sont également proposées aux utilisateurs qui pourront ainsi mieux personnaliser leur page d’actualités.

    Le look de Google Actu a été rafraichi

    Le look de Google Actu a été rafraîchi

    Nouvelle rubrique de la page d’accueil de Google Actualités, Le choix des rédactions permet d’afficher un contenu original, choisi par les éditeurs, afin de mettre en avant leurs publications. Ils peuvent sélectionner et valoriser des dossiers de fond et d’investigation, des galeries de photos, des cartes interactives, ou encore des graphiques afin d’accroître l’intérêt des lecteurs en ligne et mieux interagir avec eux. Cette nouvelle rubrique offre ainsi aux éditeurs un espace permettant de mettre en avant du contenu rédactionnel en dehors des principales actualités du jour.

    « Nous travaillons avec nos éditeurs partenaires depuis un certain temps déjà pour développer des moyens innovants d’attirer l’attention des internautes qui lisent la presse en ligne », déclare Madhav Chinnappa, Directeur des partenariats stratégiques en Europe. « Le choix des Rédactions offre aux éditeurs un espace pour rassembler le meilleur du journalisme traditionnel et du journalisme en ligne, en valorisant des articles de fond tout en expérimentant de nouveaux formats. »

    Le choix des rédactions est disponible dès à présent sur Google Actualités. À ce jour, Les Echos, France 24, 20 Minutes, L’Express, Le Point et TF1 News entre autres proposent déjà leurs contenus.

    La séléction des éditeurs

    La séléction des éditeurs

    Pour Boris Darlet, Responsable Marketing Nouveaux médias à France 24, « cet outil nous permettra de mettre encore plus en valeur nos contenus originaux, nos articles, émissions, blogs, webdocumentaires. Le ton original et résolument international de France 24 est, aujourd’hui plus que jamais, en parfaite adéquation avec la puissance de Google sur le marché de l’Internet ».

    « Le choix des rédactions permet de valoriser les formats innovants du journalisme: contenus participatifs, data-journalisme, web-docs. C’est une opportunité supplémentaire pour LExpress.fr de répondre aux nouveaux besoins des lecteurs d’information en ligne », précise Sophie Gohier, éditrice de LExpress.fr. « Avec Le choix des rédactions, nous allons pouvoir faire connaître ce que nous avons de meilleur, de plus excitant. Un stimulant puissant ! » explique Etienne Gernelle, Directeur de la Rédaction du Point. « Le choix des rédactions : une très belle façon de promouvoir nos meilleurs sujets d’investigation » déclare Antoine Clément, Directeur Général Web de 20 Minutes.

    Le service est disponible pour tous types d’éditeurs en s’inscrivant sur http://news.google.fr/.

    Note de la rédaction : Le Choix des rédactions est le sujet principal de ce communiqué de presse, présenté comme un grand atout pour la presse alors qu’il ne représente qu’une petite portion de l’interface de Google Actualités. Il faut souligner également les quelques modifications du design, et la personnalisation accrue.

    Source : Source : Communiqué de presse de Google France. Mise en forme : Zorgloob.

    Publié le 27 octobre 2011 à 21:51 par TOMHTML dans Communiqué de presse

    Labels : ,

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 25 octobre 2011

    Voici le nouveau Chrome Webstore

    Grosse mise à jour du Chrome Webstore : une interface qui met plus en avant les applications.

    Une nouvelle version du Chrome Webstore est disponible. Il s’agit d’un changement d’interface très radical, avec une nouvelle présentation des applications, un défilement infini et une barre latérale fixe. Une nouvelle catégorie fait également son apparition : « By Google » afin de regrouper toutes les webapps de Google.

    Accueil du webstore

    Accueil du webstore

    Les applications installées sont distinguées

    Les applications installées sont distinguées

    Comme on peut le remarquer sur ces captures, l’interface est basée sur de images plus ou moins grandes pour afficher les applications. Un survol d’une image affiche une description et un bouton d’installation. En cas de clic sur la description, une description détaillées accompagnée de captures est affichée.

    L'application Gmail

    L'application Gmail

    Les reviews de Angry Birds

    Les reviews de Angry Birds

    Autre nouveauté dans certaines build de Chrome, de nouveaux liens Chrome Webstore sont apparus : une section jeux et une section musique

    Jeux et musique dans Chrome

    Que pensez vous de ces nouveautés ?

    Publié le 25 octobre 2011 à 9:51 par Luka dans Mise à jour

    Labels : , ,

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 24 octobre 2011

    Quoi de neuf dans Gmail ?

    Gmail va subir prochainement sa plus grosse modification depuis son lancement.

    Une vidéo publiée jeudi dernier par mégarde a révélé la prochaine interface de Gmail. La vidéo ainsi que ses copies sont maintenant bloquées sur Youtube. Cependant, des copies sont toujours disponibles sur d’autres sites.

    Quelles sont les nouveautés ? Principalement un design plus fluide et qui s’adapte à la résolution de l’écran des utilisateurs. De plus, l’interface reprend les principes posés par la nouvelle interface de Google Docs : de gros boutons avec des icônes à la place de texte, des couleurs revues ainsi qu’une nouvelle interface de recherche intégrée dans un menu déroulant. On remarquera également une nouvelle vue pour les conversations ainsi que la posibilité de choisir la taille de la zone de chat. Le formulaire pour inviter des amis à utiliser Gmail disparait.

    L’interface n’est pour le moment pas disponible. Elle ne se limite pas aux changements introduits dans le thème preview actuellement disponible. Lors de son déploiement elle sera accompagnée de nouveaux thèmes utilisant de nouvelles photos en haute résolution.

    Nouvelle interface Gmail

    Nouvelle interface Gmail

    Que pensez vous de cette nouvelle interface ?

    Source : Source de l'image : GOS

    Publié le 24 octobre 2011 à 12:25 par Luka dans Mise à jour

    Labels : ,

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 19 octobre 2011

    Google vous indique votre adresse IP

    Un clic de moins pour connaître son adresse IP…

    Quelle est mon adresse IP ? Rares sont ceux qui n’ont jamais eu à répondre à cette question, et bien souvent la méthode la plus simple pour connaître cette information est d’effectuer une recherche en ligne puis de cliquer sur le premier résultat. Une habitude qui a fait le succès de sites tels whatismyip.com depuis plus de 10 ans.

    Dorénavant, il n’est plus nécessaire de cliquer sur un résultat pour obtenir cette donnée. Dans la version anglaise de Google il suffit de rechercher des expressions du type « IP address » ou « what is my ip? » pour que s’affiche une OneBox (zone au dessus des résultats) précisant les quatre nombres demandés – ou les lettres si vous êtes en IPv6.

    Un clic de moins pour découvrir son IP publique

    Un clic de moins -- private joke inside

    Cette nouveauté, présente également dans la version HTTPS de Google, devrait faire baisser le nombre de visites sur les sites présents sur ces pages de résultats. Toutefois, ils restent utiles puisque seul Google affiche cette information et qu’ils ne font pas que fournir l’adresse IP : ils offrent des données de résolution et de géolocalisation que ne donne pas Google.

    Publié le 19 octobre 2011 à 14:47 par TOMHTML dans Google en bref

    Labels :

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 19 octobre 2011

    Google passe en HTTPS, un drame pour les statistiques

    Ce qui devait arriver arrivera dans quelques jours…

    Google a annoncé ce soir sur son blog officiel la transition d’ici quelques jours de tous les utilisateurs connectés vers la version sécurisée du moteur. Cela va améliorer la sécurité des utilisateurs, mais poser d’autres problèmes pour les éditeurs de sites…

    Jusqu’à présent, pour accéder à Google via le protocole HTTPS il fallait utiliser l’adresse https://encrypted.google.com. Google va transformer cette URL en https://www.google.com, notez que seul le « s » du protocole la différencie de son adresse habituelle. Actuellement une redirection est faite vers l’ancienne adresse mais ce ne sera plus le cas dans quelques jours. Tous les utilisateurs connectés seront redirigés vers la version sécurisée, comme c’est le cas avec Gmail.

    Google disponible en HTTPS

    Google disponible en HTTPS

    Pour justifier ce changement, Google met en avant un argument intéressant : les résultats sont de plus en plus personnalisés pour les utilisateurs connectés (basés sur les services activés et l’historique de recherches notamment) et il est nécessaire de sécuriser leur connexion. La firme californienne aimerait ainsi que ses utilisateurs soient connectés en permanence, et même sur les réseaux wifi publics.

    La majorité des internautes ne se rendront même pas compte du changement, d’autant plus qu’il ne s’accompagne pas d’un doodle personnalisé comme c’était le cas auparavant. Mais certains, plus nombreux qu’on pourrait le penser, vont vite s’en rendre compte. Tout d’abord, parce que les sites en HTTPS sont légèrement plus long à répondre que ceux en HTTP – bien que pour contre-carrer cela Google utilise des méthodes de sioux nommée TLS false start et le protocole SPDY pour Chrome. Le protocole sécurisé peut également bloquer complètement l’accès au site à cause de mauvaises configurations navigateurs/proxy comme c’est le cas depuis plusieurs mois avec certains utilisateurs de Google Chrome.

    Le principal problème à signaler concernera les éditeurs de sites web et tous ceux amenés à consulter des statistiques. Quand ce changement de protocole sera mis en place, il ne sera plus possible de récupérer les mots-clé tapés par les internautes dans Google(.com) pour accéder à votre à site ! Seuls les sites complètement en HTTPS continueront de recevoir cette donnée. Le problème impactera donc tous les éditeurs de solutions d’analyse d’audience : XiTi, Omniture, et même Google Analytics. Comme nous vous l’expliquions dès le lancement de Google sécurisé en mai 2010, cette perte d’information est due à la nature même du protocole HTTPS qui n’autorise pas la transmission du referer, l’adresse de la page précédente.

    Pour tenter de calmer les critiques déjà nombreuses, l’équipe d’Analytics a annoncé il y a peu la remontée des données principales de Google Webmaster Tools dans l’outil de mesure d’audience. Toutefois, cela reste particulièrement bancal, puisque l’outil ne garde la trace des mots-clés que pendant 30 jours. Et il n’y a plus l’association faite entre les utilisateurs et leurs requêtes, l’analyse fine du parcours des internautes en fonction de leurs recherches devient impossible. Par ailleurs, cela implique que Google sera le seul à détenir les informations sur les requêtes des internautes, ce qui obligera tous ceux qui ne l’ont pas encore fait à ajouter leurs sites à Google Webmaster Tools pour récupérer ces maigres données.

    Et peut-être que Google proposera à l’avenir de payer pour accéder à toutes ces données qui ne sont plus transmises à Analytics, qui sait ?

    Mise à jour du 19 octobre à 16h18 : contrairement à ce qui a été avancé dans cet article, le referrer ne sera pas complètement perdu avec ce changement. Cela est dû au fait que le traitement utilisé pour amener l’utilisateur de « Google HTTPS » vers le résultat en HTTP n’est pas le même selon qu’on utilise https://encrypted.google.com/ ou https://www.google.com/. Techniquement, dans le premier cas on passe directement* du moteur au site « http », d’où la perte complète du referrer, alors que dans la solution adoptée pour le fameux changement Google passe par une page intermédiaire en HTTP pour rediriger en JavaScript l’internaute vers le site demandé. Cela signifie que l’argument sécuritaire de Google tombe à l’eau puisque qu’on peut retrouver la requête Google et d’autres infos en HTTP, non sécurisé !
    C’est au cours de ce passage vers la page intermédiaire que le paramètre d’URL contenant les mots-clés (« q= ») est supprimé. C’est un acte volontaire de Google, nullement lié à une contrainte technique, ce qui tend à renforcer l’hypothèse que Google se réserve cette information. Pour la revendre et/ou pour forcer les webmasters à utiliser Google Webmaster Tools ?

    (*) Ou presque, puisque dans les pages de résultats on ne clique jamais sur un lien menant directement au site voulu, mais par une page intermédiaire (ici, toujours en HTTPS) qui permet à Google de garder une trace du lien sur lequel vous avez cliqué.

    Publié le 19 octobre 2011 à 1:09 par TOMHTML dans Actualité

    Labels : , , ,

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 29 septembre 2011

    Google Analytics en temps réel

    L’outil de mesure d’audience le plus populaire au monde va fournir ses informations en temps réel. Il était temps !

    Qu’il est loin le temps où, annoncé en grandes pompes, Google Analytics était victime de son succès et n’était plus accessible. Depuis 2005, la firme californienne a eu le temps d’améliorer son outil et de s’acheter de nouveaux serveurs pour tenir la charge. Néanmoins, avec les années et l’avènement du toujours plus vite, une fonctionnalité manquante est devenue le principal problème de cet servive : l’accès aux données en temps-réel.

    Certes, Google s’est amélioré au fil des années, fournissant au départ les données avec 24 heures de délai, à présent réduit à 3 ou 4 heures. Ce n’est pas suffisant pour les férus du buzz qui se sont vite tournés vers d’autres solutions telles que Chartbeat et Woopra, en complément d’Analytics. Ce manque est maintenant comblé.

    L’entreprise a annoncé ce soir sur le blog de Google Analytics que, dans le cadre de la mise en place d’un énième nouveau design (un peu déroutant au début mais très agréable à utiliser), les éditeurs de sites web auront accès aux statistiques en temps réel.

    Google Analytics affiche ses statistiques en direct

    Google Analytics affiche ses statistiques en direct

    Dans l’onglet « Tableaux de bord » de la nouvelle version devrait apparaître sous peu une option de menu « Temps réel » (Realtime). Elle ne sera disponible que pour les administrateurs des comptes. Vous pourrez y découvrir des informations telles que le nombre de visiteurs actuellement sur votre site ou votre blog, leur provenance, les pages qu’ils visitent, etc. La granularité de l’application, comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessus, indique que les informations de trafic récoltées vous seront proposées dans la seconde (!) A priori aucun changement du marqueur analytics est requis.

    Dans le même temps Google a lancé en Amérique du Nord et au Royaume-Uni Google Analytics Premium. Il s’agit d’une offre dédiée aux entreprises qui ont de grands besoins. Elle fournit un numéro de téléphone pour l’assistance, des « garanties », et les limites imposées dans Google dans la version habituelle sont cette fois augmentées. Tout cela pour la modique somme de 150 000 dollars par an. Pour rappel, dans la version gratuite, Google Analytics est limité à 10 millions de pages vues par mois.

    Publié le 29 septembre 2011 à 21:02 par TOMHTML dans Actualité

    Labels : , ,

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 29 septembre 2011

    Blogger adopte les Dynamic Views

    Dans la continuité de la refonte graphique de Blogger, Google apporte aujourd’hui sept nouveaux templates, regroupés sous le nom de Dynamic Views, afin de permettre une navigation plus simplifiée et moderne sur votre blog.

    Développées grâce aux dernière technologies (HTML5, CSS3 et AJAX), les Dynamics Views vont vous faire découvrir les blogs d’une manière totalement novatrice. L’exploration est maintenant interactive et les posts apparaissent de manière plus adaptée.

    Les “vues dynamiques” sont plus que de simple templates puisqu’elles vont, en plus de changer l’apparence de votre blog, remettre en cause sa navigation et son fonctionnement.

    En effet, parmi les nouveautés, nous retrouvons :

    • la possibilité de scroller à l’infini (plus de lien “Anciens articles” en bas de page, le contenu se charge au fur et à mesure en fonction de la position du lecteur).
    • la possibilité de trier par date, label ou même auteur, avec une fonction de recherche intégrée.
    • l’affichage de chaque article à travers une lightbox avec la possibilité ensuite de naviguer entre les posts (appuyez sur “N” pour un post plus récent et sur “P” pour un plus ancien).

    De plus, l’intégration avec les réseaux sociaux est toujours présente puisque le bouton de partage Google +1 et ceux des autres réseaux sociaux restent présents sur tous les posts.

    Les principales différences entre chacun des sept nouveaux templates sont la disposition et la mise en valeur du texte et/ou des images. A vous donc de choisir le style que vous préférez mettre en fonction de votre contenu !

    Voici une rapide description des différents styles :

    • Classic : L’aspect est le même qu’auparavant avec la nouveauté du scroll infini et du chargement des images au fur et à mesure.
    • Flipcard : Les photos sont disposées sous la forme d’une grille sur la page et se retournent au survol pour afficher le titre du post.
    • Magazine : Comme son nom l’indique il s’agit d’une mise en page soignée avec un style rédactionnel.
    • Mosaic : Un mélange d’images et de textes avec des tailles et des dispositions différentes.
    • Sidebar : Un menu latéral vous permet facilement de naviguer d’article en article.
    • Snapshot : Un mur avec vos images épinglées dessus.
    • Timeslide : Une vue horizontale de vos posts par période de temps.

    Pour pouvoir mettre en place ces nouveautés sur votre blog, il vous suffit de vous connecter à Blogger puis, dans le tableau de bord, de cliquer sur l’onglet “Template”. Il vous suffira ensuite de choisir la vue par défaut que vous voulez mettre en place tout en gardant à l’esprit que chaque visiteur peut changer la façon dont il souhaite consulter votre blog.

    Enfin, ces templates sont personnalisables de manière relativement basique pour le moment puisque il est vous est actuellement possible de changer l’image d’en-tête et choisir la couleur du fond. Les paramètres de personnalisation seront plus importants dans les jours et mois à venir.

    Source : Blogger Buzz

    Source : Article rédigé par Cyril Francesconi, Bêta Contributeur Zorgloob.

    Publié le 29 septembre 2011 à 15:40 par Pierre dans Actualité, Mise à jour

    Labels :

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 14 septembre 2011

    Google améliore la recherche des vols aériens

    Google améliore sa fonction de recherche de vols. 5 mois après l’acquisition d’ITA Software, une entreprise spécialisée dans l’organisation des données des compagnies aériennes, la firme de Mountain View nous propose une méthode avancée pour trouver facilement et intuitivement les vols que l’on désire prendre. Seul hic, seules les villes américaines sont disponibles.

    Ces nouveaux outils fournissent des résultats plus rapides, plus souple mais surtout plus utile aux recherches de vols aériens que l’ancienne interface des SERP de Google. Il y a deux moyens de les utiliser.

    Le premier passe au travers du moteur de recherche en recherchant par exemple “Flights from San Francisco to New York” (“vols de San Francisco à New York”, disponible en anglais seulement pour le moment). Suite à cette requête le moteur propose à gauche dans les onglets une section “Flights” avec l’icône d’un avion. Un simple clic sur ce lien et vous avez accès aux outils.

    La deuxième manière est d’accéder directement à l’url : http://www.google.com/flights. Cependant, la version proposée n’est pas compatible avec les terminaux mobiles.

    L’interface est composée d’une première section contenant une carte interactive qui va vous permettre de choisir votre ou vos aéroports de départ et de destination désirés.

    La deuxième section sert à définir la date de départ et celle d’arrivée grâce à un calendrier. En fonction des dates choisies l’affichage à droite d’un graphique, contenant  les prix, est mis à jour. Ce graphique est utile puisqu’il permet de voir d’un seul regard les meilleurs moments pour partir.

    Une troisième section permet de filtrer les résultats selon le temps de vol maximal et le prix maximal que l’on souhaite dépenser.

    En dessous, se trouve le tableau contenant tout les résultats. Celui-ci contient des informations comme l’heure, la durée, la compagnie, la route et le prix. En quelques clics, on choisit le vol de départ, celui du retour puis on le réserve directement sur le site de la compagnie aérienne. Sur la gauche on retrouve aussi des filtres supplémentaires pour préciser si l’on veut un vol direct, ou si l’on souhaite que telle ou telle compagnie par exemple.

    Google précise qu’il ne s’agit que d’un premier jet et que de nombreuses mises à jour seront apportées. En effet, actuellement ce système n’est disponible que pour certaines villes américaines et seulement pour les vols en classe économiques. On attend donc encore patiemment cette alternative en Europe et au Canada.

    Article rédigé par Cyril, béta contributeur Zorgloob.

    Publié le 14 septembre 2011 à 8:57 par Luka dans Nouveau produit

    Labels : , , ,

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets

  • Le 9 septembre 2011

    Google Guadeloupe piraté

    Une partie du site guadeloupéen a été détournée par des hackers marocains.

    Depuis quelques heures – voire quelques jours – le site Google.gp a été détourné par « dr@g », qui se présente comme un collectif de hackers marocains. Le logo du moteur de recherches et son fond blanc ont laissé place à un message en arabe sur une page au fond noir.

    Google.gp détourné

    Google.gp détourné (cliquez pour agrandir)

    Que les internautes de la Guadeloupe se rassurent, les serveurs de Google sont sains et saufs. Il s’agit très probablement d’un détournement DNS, comme cela a été le cas il y a quelques temps avec Google Algérie, Porto-Rico, Ouganda, Bangladesh et d’autres. En effet, vous constaterez que WWW.google.gp fonctionne toujours correctement.

    Ensuite, une rapide recherche sur ces pirates permet de découvrir qu’ils ont également détourné d’autres sites ces dernières 48 heures : hotmail.gp, aol.gp, msn.gp, … Ce groupe s’est également attaqué à d’autres extensions de noms de domaines l’an dernier.

    Mise à jour du 9 septembre, 09h36 : le problème a été corrigé ce matin en ce qui concerne Google. Les autres sites mentionnés ci-dessus sont toujours impactés à cette heure.

    Source : Un grand merci au webmaster de blogtricker.blogspot.com de nous avoir averti !

    Publié le 9 septembre 2011 à 1:23 par TOMHTML dans Actualité

    Ajouter mon commentaire Lien permanent Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Digg Partager sur Delicious Partager sur Stumble Upon Partager sur technorati Abonnez vous à nos commentaires Abonnez vous à nos billets