Le 14 avril 2011

Bill Gates troublé par Gmail


Bill Gates troublé par Gmail

Une anecdote qui en dit long sur l’esprit pas-si-visionnaire-que-ça du fondateur de Microsoft…

L’histoire se passe en 2004, six mois après l’ouverture en version bêta de Gmail. Le journaliste américain Steven Levy discute avec Bill Gates, il lui explique qu’en quelques mois il avait déjà utilisé plus de la moitié de l’espace proposé gratuitement – deux gigaoctets à l’époque.

En apprenant cela, le patron de Microsoft le regarda stupéfait, comme si on l’avait offensé. « Comment pourriez-vous avoir besoin de plus d’un gigaoctet ? Qu’avez-vous mis là-dedans ? Des films? Des présentations Power-Point ? »

« Combien de messages y a-t-il là dedans ? » ajouta-t-il. « Sérieusement, j’essaie de comprendre si c’est le nombre de messages ou leur poids. » Après avoir fait le calcul dans sa tête, explique Steven Levy, Bill Gates en a conclu que Google s’était trompé quelque-part.

Cet épisode, publié dans le livre In The Plex de Steven Levy, en dit long sur ce que Bill Gates [et Microsoft en général ?] pensait des usages de l’époque de la messagerie web et de son avenir. A croire qu’il n’avait pas imaginé qu’un jour des gens puissent avoir l’idée folle de ne pas avoir envie de supprimer leurs e-mails lus, ni même qu’ils puissent vouloir accéder à leur messages quand ils ne sont pas chez eux…

Le livre en question a eu les honneurs de Matt Cutts ce mercredi, notamment parce que l’auteur y dévoile la véritable identité de l’illustre GoogleGuy.

Publié le 14 avril 2011 à 16:39 par dans Fun

Labels :

10 commentaires

  1. fabien a dit :

    google a encore été visionnaire sur ce coup la !

  2. eeeoui a dit :

    Gmail a été un sacré coup de pied n’empeche, toujours pas changé depuis que j’y suis c’est à dire presque 6 ans !

    A noter une chose, le projet Titan de Facebook est-il utilisé finalement ? Ou comme d’habitude pour faire juste des MP… Je sens qu’on a amplifié l’arrivé de Facebook, les médias se sont emballés comme quoi il concurrencerait Gmail, pas du tout au final.

    Hotmail est toujours massivement utilisé en revanche !

  3. Nicolas L. a dit :

    N’est ce pas le même qui déclarait que 640 ko de RAM serait suffisant pour les PC ?

  4. Daweb a dit :

    Cela dit je comprend Bill sur le coup !

    En 5 ans :
    Vous utilisez actuellement 1277 Mo (16 %)
    sur vos 7564 Mo.

    Et encore je ne fais pas attention !
    Utiliser cela en moins de 6 mois, faut vraiment garder même d’absolument inutile.

  5. […] aujourd’hui, a annoncé l’équipe de Gmail sur son blog officiel. Encore un coup que Bill Gates n’avait pas vu […]

    Backlink
  6. TOMHTML a dit :

    @daweb depuis 2004 je suis arrivé plusieurs fois à 95% et j’ai dû supprimer plein de mails à chaque fois ça m’a beaucoup ennuyé…

  7. Daweb a dit :

    Mais tu reçois toujours des mails avec des ficheirs joints de 30mo ou quoi ?

  8. SeB a dit :

    En 6 ans je n’utilise que 7%.
    A quoi cela peut bien vous servir de tout conserver? a part utiliser plus d’espace sur les disque dur de google et de se retrouver pollué lors de la moindre recherche.

  9. TOMHTML a dit :

    Non du tout, je reçois beaucoup de mails et j’ai besoin de tous les conserver, je fais beaucoup de recherches dans mes mails justement.
    @SeB : je ne suis pas du tout pollué à la moindre recherche. Si c’est le cas pour toi c’est que tu ne sais pas rechercher correctement 🙂

  10. Bob a dit :

    J’ai plus de 9 GB de mails sur ma boîte perso, depuis mars 2006.
    Je n’en supprime aucun car je veux pouvoir tous les retrouver. J’ai encore de la marge : j’ai acheté de l’espace supplémentaire pour quelques dollars à cause de l’espace ridicule offert par Picasa. . . Cela profite donc aussi à Gmail, qui dispose maintenant de 27,4 GB de capacité (rempli à 33% donc :).

    Mais aujourd’hui le vrai sujet concerne évidemment Picasa, un outil qui a peu évolué depuis quelques années (à part la reconnaissance faciale, rien de bien nouveau, innovant, …).