Le 1 février 2011

Microsoft triche, c’est Google qui le dit


Microsoft triche, c’est Google qui le dit

Une histoire de miel et d’abeilles…

L’accusation est grave. Selon Google, Microsoft récupère certains résultats de recherche via Internet Explorer pour modifier les résultats de Bing. Google a annoncé avoir mené une expérimentation visant à prouver ce phénomène. Bing n’a pas nié avoir utilisé les données incriminées. Explications.

Du miel pour attirer les abeillesGoogle, par le biais de certains de ses employés, pensait en mai 2010 que certains résultats de recherche dans Bing étaient strictement identiques à ceux de Google. Non pas sur les requêtes courantes (ou les similitudes sont normales et souhaitables comme pour « Firefox », « Wikipedia » ou encore les noms de marques) mais sur des requêtes mal orthographiée (de façon sévère et très inhabituelle) ou farfelues. Cependant, les résultats ne sont pas aspirés par les serveurs de Bing directement sur les serveurs de Google. Du coup, les ingénieurs Google ont mis en place un stratagème pour confondre Microsoft. La stratégie du pot de miel.

Pour cela, Google a artificiellement manipulé les résultats de ces requêtes suspectes (uniquement si celles-ci n’étaient pas trop populaires pour ne pas être une source de mécontentement des utilisateurs de Google). Ainsi, quand un utilisateur de Google avec Internet Explorer ou la Bing Bar entre une de ces requêtes, le premier résultat est alors envoyé à Bing. Un peu plus tard, un autre Googler sur un autre navigateur effectue la même requête sur Bing. Étrange, le résultat introduit par Google (et pas du tout naturel) se retrouve également en première position.

Un exemple des abeilles attirées par le miel pour des requêtes bidons

Un exemple des abeilles attirées par le miel pour des requêtes bidons

Google annonce cependant que peu de requêtes (environ 7 sur les 100 testées) ont effectivement été copiées. Est-ce illégal ? Non, il n’y a pas de vol de données et les utilisateurs qui ont transmis les données sont consentants (via l’acceptation des conditions d’utilisation de Internet Explorer et Bing Bar). Est-ce éthique ? Non. Google a depuis retiré tous les pots de miel afin de ne plus perturber les résultats de recherche.

Publié le 1 février 2011 à 18:48 par dans Actualité

Labels : , ,

5 commentaires

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Zorgloob, Goopilation, Charles-Axel Dein, MurDoDePar, Nicolas Catusse and others. Nicolas Catusse said: RT @Goopilation: Microsoft triche, c’est Google qui le dit > http://t.co/maQbRgi via @zorgloob […]

    Backlink
  2. Crunch a dit :

    Des sacrés chez Microsoft …

  3. TOMHTML a dit :

    On a beau dire, le stratagème mis en place pour récupérer les résultats du concurrent est bien ficelé !

  4. Cum Sensu a dit :

    Enfin, ça prouve que Bing, n’étant pas assez performant, doit recourir à Google ! Ce sont donc des aveux d’incompétence !

  5. […] des sites qui achètent ou vendent des liens sont nombreuses. Sans oublier quand c’est Google itself qui dénonce le plagiat de Microsoft – il fallait comprendre par là « Non, nos résultats ne sont pas mauvais, la preuve : […]

    Backlink