Le 12 mai 2010

Deux améliorations des pages de résultats ou comment Google vous garde dans ses filets


Deux améliorations des pages de résultats ou comment Google vous garde dans ses filets

La technologie derrière Google Squared est intégrée à la recherche web de Google.

Google a annoncé ce mercredi la mise en ligne de deux modifications qui vont améliorer les SERP. La première concerne les zones d’informations situées au sommet des résultats pour certaines requêtes, que l’on appelle également Oneboxes.

Jusqu’à présent, lorsque vous recherchiez la [date de naissance de Barack Obama], un texte affichait « Barack Obama — Date de naissance: 4 Août 1961 » . Le site où Google piochait cette information était indiqué juste en dessous, la plupart du temps il s’agissait de Wikipédia. Dès cette semaine, le moteur listera ses différentes sources d’informations, que vous serez libres de consulter.

Recherche Google sur la date de naissance de Catherine Zeta-Jones

Recherche Google sur la date de naissance de l'actrice Catherine Zeta-Jones

La seconde nouveauté est due à Google Squared, cet outil lancé l’an dernier dans le Google Labs, lui même héritier de Google Sets. Les gens de Mountain View appellent cela « Quelque-chose de différent » (something different en VO).

En clair, lorsque vous recherchez « zèbres », une partie de la barre de gauche affiche une liste de liens vers d’autres recherches Google connexes : « girafes », « éléphants », « hippopotames », etc. En effet Google aura compris que tous ces mots sont relatifs au thème du zoo. Imaginez qu’un étranger cherche « Tour Eiffel », il sera peut-être ravi de découvrir une liste d’autres monuments parisiens : l’Arc de Triomphe, le musée du Louvre et tant d’autres.

Ces deux nouveautés sont progressivement disponibles cette semaine pour les utilisateurs de la version anglaise de Google.

Deux nouveautés qui montrent une fois de plus les efforts de Google pour garder ses utilisateurs sur son site. Ainsi, lorsque Google passe de une à plusieurs le nombre de sources d’informations pour une Onebox, c’est parce que ses ingénieurs savent que beaucoup d’utilisateurs ont tendance à vérifier l’information en cliquant sur le lien ou sur d’autres s’ils n’ont pas confiance. Vous n’auriez peut-être pas eu droit à cette amélioration si Wikipédia, IMDb, le site de la CIA et les autres sources affichaient des publicités AdSense !

La seconde nouveauté incite quant à elle l’internaute à faire plus de recherches que ce qu’il avait prévu à l’origine. L’opération est simple à comprendre : plus de recherche = plus de publicités AdWords diffusées. Certains estiment même que le dernier changement de look en date de Google a fait chuter le taux de clic des internautes sur les liens.

Le but de Google n’est plus, comme à ses débuts, de diriger au mieux l’internaute vers le site contenant la réponse à sa question/requête. Désormais, Google est la réponse. Et quand il n’a pas la réponse, le but est de montrer que les publicités AdWords l’ont. Affaire à suivre…

Publié le 12 mai 2010 à 21:14 par dans Actualité, Mise à jour

Labels :

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.