Le 8 décembre 2009

Google Maps vu sous un nouvel angle


Google Maps vu sous un nouvel angle

Les développeurs peuvent désormais utiliser les images aériennes pour deux villes des États-Unis.

Une nouvelle façon d’observer le monde arrivera prochainement sur Google Maps. Après les cartes routières et topographiques, après les vues satellites et les « Street View », voici venir les vues aériennes, plus connues sous le nom de bird’s eye views.

Il s’agît de vues prises depuis un avion, parfois d’un hélicoptère, qui ont la particularité de montrer un lieu en oblique et sous différents angles. C’est un peu la vision qu’aurait un oiseau survolant la ville, d’où leur surnom de bird’s eye views ou bird views. Ces vues en perspective sont un mélange entre les vues satellites, puisque l’on voit les toits des habitations, et les vues prises à hauteur d’homme que l’on peut consulter avec Google Street View. Elles sont déjà abondamment utilisées avec Bing Maps de Microsoft.

Google Maps vue aérienne

Avec la vue satellite, vous n'auriez vu que le toit de cet immeuble

Aujourd’hui, les équipes du service cartographique ont annoncé la diffusion de ces images  pour l’API de Google Maps. Sans être développeur vous pouvez déjà vous amuser avec cet exemple. Pour l’instant, elles sont disponibles uniquement pour deux villes américaines : San Jose et San Diego. On peut parier que d’autres villes vont suivre, et que l’arrivée dans l’interface de Google Maps de ces vues en contre-plongée n’est plus qu’une question de mois.

Grâce à la commande de direction en haut à gauche de l’interface, vous pouvez changer d’angle : passer du nord au sud, de l’est à l’ouest. Les premiers partenaires de Google dans ce projet sont Orbitz (site de recherche d’hôtels) ainsi que Redfin et Trulia, deux sites immobiliers.

Les fidèles lecteurs de Zorgloob.com se souviennent sans doute que ce n’est pas la première fois que nous parlons de ces vues. Google les utilise actuellement pour son outil Modélisateur de bâtiments 3D lancé en octobre, mais il était impossible jusqu’à présent de s’en servir pour un usage personnel. Différence majeure : l’outil de modélisation 3D vous permet déjà de jeter un coup d’œil sur 62 villes dont Lyon et Marseille.

On attend avec impatience les premières images aériennes de nudistes, Jean-Christophe Lagarde en tremble déjà…

Publié le 8 décembre 2009 à 19:43 par dans Actualité

Labels : ,

7 commentaires

  1. Guiwald a dit :

    Google earth n’utilise-t-il pas déjà des images de ce types pour certains sites ?

  2. TOMHTML a dit :

    Je ne pense pas, pour les vues en perspective ce sont des modèles 3D qui sont utilisés.

  3. Floppy a dit :

    C’est dommage que chaque fois que Google propose une « nouveaute » on s’extasie meme si cette « nouveaute » existe depuis des mois chez Microsoft (meme avant l’appartition de Bing). C’est comme la vue de la rue (google street) la premiere demo que j’en ai vue etait par Microsoft dans les rues de San Francisco. J’apprecie beaucoup Google, mais meme si ils sont tres inventif il faudrait peut etre « rendre a Cesar ce qui appartient a Cesar ». Bon sur ce, je vais voir par quel telephone Android je vais remplacer mon Iphone.

  4. Luka a dit :

    Je vois pas trop ou l’on s’extasie dans cet article mais passons.

    Sinon on a connu le même effet avec Microsoft qui a lancé sont télescope « super novateur », semblable à Google Sky…

  5. […] : Vous pouvez vous faire une idée de cette nouvelle fonctionnalité en suivant ce lien. Merci à Zorgloob pour cette astuce. Partagez cet article avec vos amis […]

    Backlink
  6. jean-luc (cajl) a dit :

    j’ai déjà cela sur mon Archos 5 IT mais en payant
    (Ndrive + Blom)

  7. Galak a dit :

    A noter que cette fonction de vue aérienne existe déjà également dans Pagesjaunes.fr 🙂 !! (en tout cas sur Paris et sa proche banlieue)
    Il est vrai que les résultats de cette techniques sont très impressionnants !