Le 8 décembre 2009

Nouvelle acquisition de Google : le temps


Nouvelle acquisition de Google : le temps

Google indexe plus vite que son ombre et met à jour ses résultats en temps-réel, aussi bien dans son index que sous les yeux ébahis des internautes.

Il fut un temps où Google était synonyme de pertinence. Ce créneau n’étant plus vraiment vendeur dernièrement, la firme de Mountain View s’est trouvé un nouveau cheval de bataille : la rapidité. Tout d’abord, c’est à la rapidité d’affichage des pages web qu’elle s’est attaquée avec toute une série de mesures allant d’outils pour les webmasters à un DNS efficace. Le but non avoué : permettre aux internautes de perdre moins de temps, donc de faire plus de recherches sur Google et donc d’afficher plus de publicités. Ce soir, c’est à la rapidité de mise à jour de son index que s’attaque l’entreprise.

Lors de la conférence de ce soir, Marissa Mayer et des chefs de projets ont présenté « Google real-time », autrement dit la recherche en temps-réel. Cela se présente en deux parties. D’un côté, l’indexation des résultats, où grâce à certains protocoles (PubSubHubbub) et partenariats (MySpace, Facebook, FriendFeed, …) les robots de Google sont capables de récupérer du contenu quelques secondes à peine après sa publication. Nous avons évoqué plus en détail cet aspect en septembre dernier.

De l’autre côté, c’est la présentation des résultats qui fait sa grande révolution. Malgré toutes les modifications apportés au cours de ces onze dernières années, la fameuse page de résultats de Google n’avait gardé jusqu’à aujourd’hui que quatre points fondamentaux : le logo en haut à gauche, le champ de recherche en haut, les dix liens bleus en dessous et enfin le fait que tout cela était statique, pas la moindre animation. Aujourd’hui ce dernier pilier est tombé. Lorsque vous faites une recherche sur Google en anglais, tout va vous sembler normal jusqu’à ce que le contenu d’un encart de la « recherche universelle » se mette à défiler, son contenu se mettant à jour toutes les deux secondes. En cliquant sur son titre ou en filtrant avec l’option de temps latest, c’est la page complète qui se mettra à jour automatiquement.


Animation sur l’animation, musique de Twilight pour l’ambiance.

On peut déjà voir beaucoup d’avantages à cette technologie. Si je recherche « Copenhague » aujourd’hui c’est pour avoir des nouvelles du sommet sur l’écologie, pas pour tout savoir sur la ville de la petite sirène ! Cela fonctionne également pour les match de foot, les interventions d’hommes politiques, etc. Quand on pense que le PDG, Eric Schmidt, avait qualifié Twitter de « courriel du pauvre » il y a quelques temps, il a vite changé d’avis.

Selon Marissa Mayer, n’importe qui par la suite pourra apporter son contenu à Google en temps réel, grâce à une API. Libre au moteur de le prendre en considération, ou pas. On ne sait pas en revanche comment l’entreprise compte monétiser tout cela. Visiblement, pour une fois, l’intérêt principal est de proposer quelque-chose que ses concurrents auront du mal à reproduire.

Dans le même temps, Google Trends a accouché d’un fils : Google Hot Topics. Ce module liste les expressions les plus populaires parmi les contenus indexés, même si on ne voit pas trop la différence actuellement avec son frère Google Hot Trends.

On peut toutefois apporter quelques points de critiques sur ces nouveautés – comme toujours. Tout d’abord, il faut savoir que cette fonctionnalité ne sera pas utile pour tout le monde, ni tout le temps. Si je recherche la date de naissance de Tiger Woods, je n’ai pas forcément besoin de connaitre la liste des dernières conquêtes du golfeur… Merci la pertinence ! De plus, Matt Cutts et son équipe de Bellevue-la-Montagne ont du pain sur la planche car il y a une quantité non négligeable de spams sur Twitter. Rien de plus simple pour le spammeur : prendre la liste des mots clés les plus recherchés grâce à Google Hot Trends, générer des milliers de tweets, les gens cliqueront peut-être dans les résultats temps-réel où seront affichés les mini-messages…

Ce qui s’annonce être l’une des plus importantes nouvelles de l’année dans le monde du référencement n’est sans doute qu’un début. Le début de l’avenir orienté vers le tout-temps-réel. Le début aussi des ennuis pour Internet : de tels échanges d’informations nécessitent énormément de ressources en bande passante, en serveurs, etc. Si vos sites web seront-ils capables de supporter les requêtes incessantes des robots ? L’avenir nous le dira…

Recherche Google en temps réel
Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir l’animation…

source Animation à la fin de l'article empruntée à WebSonic.nl

Publié le 8 décembre 2009 à 0:22 par dans Actualité

Labels : ,

14 commentaires

  1. […] Recherche en temps-réel : Twitter, Facebook, Myspace : tels sont les partenaires de Google pour l’une des nouveautés les plus importantes de l’année. Concrètement, lorsque vous recherchez « Obama » sur Google, vous verrez la page de résultat se modifier en tant réel, à grands coups d’AJAX, avec les derniers tweets, mises à jour de Facebook, Jaiku, Friendfeed, les blogs, etc. Découvrez plus d’informations vers notre article dédié à la recherche en temps-réel. […]

    Backlink
  2. […] plus de nos articles sur la recherche en temps-réel de Google et les nouveaux produits pour les téléphones portables rédigés juste après leurs annonces […]

    Backlink
  3. […] vous recommande d’aller lire l’article de Zorgloob pour en savoir plus sur le […]

    Backlink
  4. antoine_c a dit :

    Article bien ficelé et concis. Il va falloir attendre les retombées de ce nouveau service et voir comment les référenceurs pourront en tirer partie…

  5. Tof a dit :

    Salut,

    Juste pour dire que la qualité de tes articles augmente sérieusement, c’est agréable.

    Bonne continuation

  6. […] C’est tout ? Non ! Plein d’autres annonces pour la recherche (avec une arrivée fracassante du temps réel notamment). TOMHTML a analysé pour vous l’autre grande nouvelle de la soirée : la recherche en temps-réel. […]

    Backlink
  7. […] Zorgloob et son article sur Google et le real time – http://www.zorgloob.com/2009-12/google-en-temps-reel/ […]

    Backlink
  8. […] Zorgloob et son article sur Google et le real time – http://www.zorgloob.com/2009-12/google-en-temps-reel/ […]

    Backlink
  9. […] et ce, tout en progressant dans le monde du temps réel, que les services de Twitter (et maintenant Google) ont déjà révolutionné. 0 J'aime cet article […]

    Backlink
  10. lecoeur jf a dit :

    toutes ces nouveautés sont trés intéressantes mais pour un profane comme moi qui vais acheter un smartphone l’utilisation sera t’elle suffisamment intuitive ??pour pouvoir en tirertoute sa quintescence ??

  11. […] De nos jours, l’information se crée et se propage à une vitesse phénoménale, et il semble de plus en plus indispensable de se tenir informé. Que ce soit dans une entreprise de haute technologie ou dans la rédaction d’un journal people, l’information a un rôle clé et être le premier à l’obtenir devient stratégique. Comme disait Francis Bacon : le savoir, c’est le pouvoir. Imaginez qu’il y a 100 ans lorsqu’une catastrophe se produisait à l’autre bout de l’Europe, il fallait parfois plusieurs jours pour voir l’information être publiée dans les quotidiens. Aujourd’hui, une telle latence serait inacceptable et c’est le temps-réel qui prime. Par conséquent, lorsqu’un avion s’écrase au Liban vous pouvez en être informé dans la minute grâce à Twitter et d’autres canaux. […]

    Backlink
  12. […] de Google orientée sur la recherche en temps réel, un domaine qui a tendance à devenir primordial ces dernières années. Parmi toutes les sources de données, c’est visiblement Twitter qui est le plus grand […]

    Backlink
  13. […] les développeurs, au boulot ! Comme vous le savez, Google adore la vitesse. Surtout celle du chargement des pages web; cela vaut autant pour ses sites que pour les vôtres. […]

    Backlink
  14. […] vous le savez, Google adore la vitesse. Surtout celle du chargement des pages web ;  cela vaut autant pour ses sites que pour les […]

    Backlink