Le 7 décembre 2009

Ça bouge du côté des SERP


Ça bouge du côté des SERP

De nouvelles fonctionnalités font leur apparition, la fameuse page de résultats de Google ressemble de plus en plus à un couteau suisse.

Cette semaine, les pages de résultats de Google se sont enrichies une fois de plus. Ce qui n’était il y a quelques années encore qu’une simple page aux dix liens bleus est devenu un outil très puissant, notamment grâce à la barre d’options latérale, copiant ainsi ses principaux concurrents (Yahoo, Bing, Exalead, …). Voici les dernières évolutions en date.

Traduction de la requête

Imaginez. Vous êtes en vacances à Helsinki et vous avez une folle envie de manger des frites car, c’est bien connu, la frite c’est la fête. Vous recherchez sur Google « friterie helsinki » en français dans le texte. Vous allez trouver des résultats, probablement très peu et ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus à jour. Grâce à Interlangues, la nouvelle option présente dans bas de la liste des filtres de recherches dans la barre latérale dédiée, votre requête est automatiquement traduite en finnois et en suédois, les deux langues officielles de la Finlande, ainsi qu’en anglais. Les résultats correspondants sont quant à eux traduits en français. Pratique ! Vous pouvez également choisir les langues qui vous intéressent le plus, une façon d’accéder à Google traduction plus rapidement.

Une friterie à Helsinki sur Google

Seul souci à signaler : la lenteur. En fonction du nombre de langues à traduire, la requête peut mettre plus de cinq secondes à s’exécuter. A utiliser avec modération, pour ne pas perdre patience trop vite… La fonctionnalité de traduction des résultats n’est pas nouvelle puisqu’elle date de mai 2007, mais elle n’avait jamais été intégrée directement dans les SERP, contrairement à Yahoo. On constate malheureusement la dégradation de la qualité de la traduction. En 2007 nous nous étonnions de la facilité avec laquelle Google traduisait des expressions et titres connus, comme « Les Experts Miami » en « CSI:Miami » ou encore « Les Griffin » en « Family Guy ». Aujourd’hui ce n’est plus le cas, l’outil se basant bêtement sur la traduction mot-à-mot.

Les balises géographiques

Parmi les résultats, il est facile de deviner qu’un site ayant une extension en .fr est relatif à un sujet basé en France, tout comme un .es concernera l’Espagne. Mais qu’en est-il des .com et autres .org ? Une fois de plus, Google a la solution. Le nom du pays est maintenant affiché à côté de l’URL quand il peut y avoir un doute. Exemple : si vous recherchez des informations sur La Rochelle, c’est le mot « France » qui sera affiché à côté de l’URL pour les résultats concernant la ville du Poitou-Charentes, « Afrique du Sud » pour ce qui se rapporte à la banlieue du même nom près de Johannesbourg. D’où l’intérêt d’indiquer le pays de votre site dans Google Webmaster Tools.

Les images agrandies

Même en lisant l’annonce de Google, on ne sait pas trop ce qui a poussé les ingénieurs du moteur à changer la mise en forme des illustrations tirées de Google Images dans les SERP. Quoiqu’il en soit, les images sont maintenant plus visibles, avec la première d’entre-elle qui occupe un espace deux fois plus grand que les autres. Et, en fonction des recherches, ce n’est pas plus mal

Google SERP Images Yvonne Strahovski

Personnalisation des résultats

C’était déjà effectif depuis plusieurs années, mais pas très clair ni très transparent de la part de Google. C’est maintenant officiel, le moteur de recherches affiche dès à présent des résultats personnalisés à tous, que l’internaute soit connecté à son compte Google ou pas. A chaque requête un cookie d’une durée de vie de six mois sera déposé ou consulté sur la machine de l’utilisateur; les associations de défense de la vie privée vont encore râler. Ce cookie permettra à Google de savoir en interne ce que vous avez cherché auparavant – ce que les détenteurs d’un compte Google peuvent découvrir dans l’historique des recherches – et donc d’affiner les résultats proposés. En d’autres termes, si vous visitez beaucoup de sites de recettes de cuisine et que vous recherchez « Reine », une page web détaillant la recette de cette pizza sera préférée à celles détaillant la détentrice du pouvoir monarchique.

Comme le signale à juste titre Olivier Andrieu, cela va causer des soucis pour les référenceurs. « Adieu, notion de positionnement. En effet, ce critère de prise en compte de la qualité d’un référencement sera difficile à prendre en compte à partir du moment où chaque internaute aura une page de résultats différente… »

Le dictionnaire

Voila une annonce qui serait passée inaperçue sans l’article de TechCrunch reprise dans la foulée par l’AFP. La majorité d’entre-vous ne l’ont peut-être jamais remarqué, mais lorsque vous recherchez un mot commun sur Google, un lien « définition » apparait entre le nombre de résultats et le temps d’exécution de la requête. Jusqu’à il y a peu, c’était le site Answers.com qui était lié. C’est désormais le dictionnaire de Google qui est lié. Le dictionnaire en question n’est pas tout neuf puisqu’on en discutait déjà il y a plus d’un an.

Bref, beaucoup de nouveautés cette semaine, comme la semaine dernière et probablement la semaine prochaine. La concurrence doit être rude pour que Google se remue à se point là…

Publié le 7 décembre 2009 à 0:47 par dans Actualité

Labels : , , , , ,

6 commentaires

  1. faistapub.net a dit :

    En espérant que google ne s’éloigne pas trop du modèle original « minimaliste » et d’utilisation plus que simple qui à fait son succès… 😉

    Bonne semaine à tous.

  2. […]   Ça bouge du côté des SERP – Zorgloob – Tout savoir sur Google … […]

    Backlink
  3. LaurentB a dit :

    Comme le fait remarquer très justement Sylvain dans son billet http://blog.axe-net.fr/google-pourrait-supprimer-les-resultats-naturels/ , il n’est pas difficile d’imaginer une disparition complète des résultats de recherche naturels.
    En tout cas, le fait est que la place se rétrécit pour ces éléments fondamentaux qui ont fait le succès du moteur.

  4. MonsieurA a dit :

    Les cookies pour personnaliser la recherche… J’ai peur qu’ils servent aussi à cibler la publicité en fonction des intérêts de chaque internautes non?

  5. […] « avant crise » pour donner une information précise et sérieuse sur un sujet donné.Ça bouge du côté des SERP – Zorgloob – Tout savoir sur Google… ou presque !nouvelles fonctionnalités de l’outil “option” de googletags: page de résultats, […]

    Backlink
  6. Que de nouveautés depuis le lancement de SearchWiki début 2009. Je vous propose ci-dessous un avant-goût de ce que prépare Google pour sa version 2010 !
    http://www.patricealbertus.net/ce-que-google-vous-prepare-pour-2010