Le 26 juin 2009

Michael Jackson : Google pensait subir une attaque


Michael Jackson Les algorithmes de Google ont trouvé suspect le fait que des millions de personnes cherchent la même chose au même moment…

La nuit dernière, le service de recherches d’actualités Google News a connu quelques défaillances. Une partie des internautes qui recherchaient des informations sur le décès de Michael Jackson ont été temporairement privées d’accès à cet outil.

La cause de ce problème est l’afflux aussi massif qu’inattendu de recherches concernant la mort de Bambi. Ce message était alors diffusé :

Nous sommes désolés…
… Votre requête ressemble étrangement à des requêtes automatisées provenant d’un virus informatique ou d’une application de type spyware. Nous devons protéger avant tout nos utilisateurs et ne pouvons traiter votre requête pour l’instant.

Un porte-parole de Google, interrogé par la BBC, confirme l’information. « Il est exact qu’entre 14h40 et 15h15 (heure du pacifique) quelques utilisateurs ont rencontré des difficultés à accéder à Google Actualités et ont vu une page d’erreur » a expliqué Gabriel Stricker.

Effectivement, le nombre de recherches relative au roi de la pop et à son décès ont monopolisé les serveurs de Google cette nuit. Google Hot Trends, qui dévoile les mots-clé connaissant la plus grande progression de recherches aux États-Unis, ont été phagocytées de manière « volcanique » par Michael Jackson, et ce dès deux heures du matin en France — Google Hot Trends diffuse ses information avec 1 à 2 heures de retard — comme nous vous l’indiquions cette nuit sur notre compte Twitter microZorgloob.

C’est justement sur Twitter qu’un employé de Google a commis une bourde. Le gestionnaire du compte « googlemapsapi » a publié ce tweet : « Triste de la mort de Michael Jackson et Farrah Fawcett ? Réconfortez-vous avec une session de Google I/O sur les cartes« . Quelques dizaines de minutes plus tard, l’auteur de ce message ajoute « Désolé pour le dernier tweet — c’était de mauvais goût et nous nous en excusons. » Trop tard.

Autre service de Google critiqué au sujet de cette disparition, comme c’est le cas à chaque fois qu’un événement dramatique et inattendu émerge, c’est Google AdWords. Certaines publicités à côté des articles dédiés à Michael Jackson indiquaient « Y-a-t’il des prédateurs sexuels dans votre quartier ?« , proposaient des places de concert pour le futur concert de la star, et parfois bien pire encore…

Publié le 26 juin 2009 à 12:50 par dans Actualité

7 commentaires

  1. Pascal a dit :

    C'est fou comme la nouvelle s'est propagée.

    Pour avoir une idée de l'impact sur le traffic Twitter, voir les graphes sur http://www.tweespeed.com

    Impressionnant

  2. Ismael Benslimane a dit :

    Un petit doodle pour réparer tous ça …

  3. TOMHTML a dit :

    Oui Ismael, j'en ai pas parlé mais je pense qu'il va y avoir un doodle, comme ça avait été fait pour Pavarotti.

  4. Anonymous a dit :

    Un peu vieux comme info… (ce qui n'est pas l'habitude de Zorgloob).

  5. TOMHTML a dit :

    ça date quand même du 26 juin, c'était il y a longtemps déjà… 😉

  6. chels75 a dit :

    ce qui m'étonne (un peu) de la part de Google c'est qu'il n'y a pas un algorithme de gestion la montée en puissance d'une recherche en fonction de l'actualité, c'est pas la première "recherche en masse" 🙂

  7. Kendos a dit :

    @chels75 : Faudrait juste que Google soit autre chose qu'un réseau de milliers de serveurs inter-connectés… et qu'il soit au courant de la date de la mort de Michael Jackson…

    Partant de là, tout est possible…