Le 22 juin 2009

Google connaît vos amis Facebook, votre job sur LinkedIn, …


Facebook Les descriptions riches font timidement leur arrivée dans les résultats, pour les recherches de personnes.

Marissa Mayer l’avait annoncé lors de la conférence Searchology 2009, les méta-données prendront une place de plus en plus importante dans les pages de résultats. Elles sont affichées au-dessus des descriptions — et parfois juste en dessous — que l’on appelle dès lors rich snippets.

Avec l’avènement de MySpace, Facebook et consorts, les habitudes de recherches des internautes sont passées en quelques années d’une recherche scientifique ou d’actualités à une recherche sur les personnes. D’où le succès de sites comme 123-people aujourd’hui. Google l’a bien compris et c’est dans ce domaine qu’il apporte les premières pierres à son édifice de résultats enrichis.

Nos confrères de Google Blogoscoped ont remarqué ce matin que certains concernant des profils Facebook étaient des descriptions riches — tout du moins dans la version américaine de Google. Cela vous permet d’obtenir plus d’informations sur la personne en un clin d’œil, et introduit la distinction des homonymes.

Resultats riches dans Google avec Facebook

De toute évidence, Google parvient à faire ces associations entre la personne, sa ville et ses « amis » grâce aux microformats ou RDFa. Il s’agît d’attributs ajoutés au code HTML qui est invisible pour les internautes mais très utile aux robots-parseurs.

Facebook n’est toutefois pas le seul site concerné par cette nouveauté. Le réseau social professionnel LinkedIn, populaire aux États-Unis mais également en Europe, est source d’informations pour Googlebot. Grâce à lui, on découvre le lieu de travail d’un membre, son poste et son entreprise avant même d’avoir cliqué sur le lien.

Resultats riches dans Google avec LinkedIn

Et il en va de même pour Google Profiles, le collecteur officiel d’informations à visée publique sur les détenteurs d’un compte Google. Les informations affichées par ce type de descriptions détaillées sont là aussi différentes.

Resultats riches dans Google avec Google Profiles

Ces sites ont été choisis pour leur popularité, leur nombre de membre mais également grâce au fait qu’ils utilisent les microformats. Nul doute que Xing et autres Viadeo leur emboîteront le pas.

Publié le 22 juin 2009 à 23:49 par dans Actualité

7 commentaires

  1. Julien a dit :

    Bonjour,
    Lorsque plusieurs personnes ont le même prénom et nom, les informations peuvent être mélangées, le résultat Google insert des informations a moi comme le nom de la compagnie pour la quelle je travaille. Ce résultat google pointe sur un compte 123-people qui n'est pas le mien puis que je n'en ai tout simplement pas, cette personne a des informations a moi 😉

    Je ne sais pas quelle peuvent être les conséquences de ce bug. Une idée ?

  2. TOMHTML a dit :

    je ne comprends pas : les infos peuvent être mélangées ou sont mélangées ?
    Car le principe des microformats c'est justement de ne pas mélanger les infos, les profils, ….

  3. Julien a dit :

    Par exemple, je fais une recherche sur mon prenom et nom, dans le résultat de la recherche google, sous la description d'un des liens du resultat google, il y a les infos de plusieur julien avec le meme nom de famille dans une même description de lien.

  4. Julien a dit :

    notament pour un lien vers http://www.123people.fr

  5. TOMHTML a dit :

    OK, donc il n'y a que 123 people qui mélange les résultats concernants tes homonymes et toi. Google lui ne les mélange pas, il affiche juste les différents résultats possible, puisque rien d'autre n'a été précisé pour savoir sur qui précisément tu fais ta recherche. Normal.

  6. Julien a dit :

    C'est juste, merci.

  7. samoura a dit :

    j’aime toujoure connecter