Le 11 mai 2009

La Grèce bloque Street View


Google streetview La CNIL locale se méfie des voitures de Google.

Au début du mois dernier, les voitures de Google Street View débarquaient sur les terres grecques. Pour prendre des photographies de la capitale Athènes bien sur, mais aussi de sa banlieue comme en témoignent certains observateurs locaux.

Une voiture de Google Street View en Grece
Une voiture de Google Street View à Attiki, près d’Athènes en Grèce.
Photo de Nkdr/Flickr sous Creative Commons.

L’AFP nous informe ce soir de la méfiance qu’a la CNIL grecque envers le projet de Google. « L’autorité grecque de protection des données personnelles a annoncé lundi interdire jusqu’à nouvel ordre au groupe internet Google de filmer les rues grecques pour alimenter son service Street View. » Elle attend de Google des « informations complémentaires ».

De même, Kapou.gr, le concurrent de Google Street View en Grèce dont les vues de plusieurs grandes villes du pays sont déjà disponibles depuis plusieurs mois, a été contraint de suspendre ses activités. Activités pour le moins connues puisque ce site a fait l’objet de plusieurs reportages à la télévision. Les vues de ce site sont actuellement indisponibles, « pour cause de maintenance » selon un message diffusé sur la page d’accueil.

Est-ce donc l’arrivée annoncée de l’américain sur le sol grec qui donne des frissons aux cousins de Nikos ? Mystère, mais il y a fort à parier Google va rapidement fournir ses arguments en faveur de la défense de la vie privée, les mêmes qui ont fait plier les autorités compétentes au Royaume-Uni et en Allemagne.

Pour le cas de l’Allemagne, la situation est délicate car, contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays, Google doit fournir le moyen aux allemands de demander la suppression des images les concernant avant la mise en ligne des images. Ce qui signifie que les personnes les plus paranos soucieuses de leur vie privée demanderont le retrait d’images où elles n’apparaissent probablement pas… Ceci explique que les vues à 360 degrés récoltées outre-Rhin en même temps qu’en France, Espagne et Italie ne soient toujours pas en ligne et ne le seront pas avant plusieurs mois.

Édition du 14 mai : de son côté, Google affirme n’avoir reçu aucune interdiction de la part des autorités grecques.

Publié le 11 mai 2009 à 21:22 par dans Actualité

6 commentaires

  1. Anonymous a dit :

    aucun partit pris dans cet article, hein ?
    les gens opposés à google streeview sont forcément des parano ou des abrutis de premiere, et les pro-google, les gentils ?
    c’est du journalisme ça ?
    Et si chacun disposait de son libre arbitre pour être pris en photo sur streetview ? Après tout combien coute cette opération ? a quoi servira-elle ? Google, ne pourrait-il pas flamber son fric en des choses moins futiles ?

    Perso, pour avoir suivi quelques centaines de metres une de ces voitures à St Sébastien sur loire (44), je peux vous dire que les mecs au volant de ces voitures prennent vraiment beaucoup de risques pour eux et pour les autres: 70-90Km/H en ville, c’est vraiment faire preuve d’une bonne dose de connerie.

  2. Luka a dit :

    Je peux comprendre une demande de retrait de Google Street View. On peut parfois être accompagné de la mauvaise personne, ou être dans un mauvais lieu à un mauvais moment.

    Cependant, les mesures adoptés (floutage systèmatique, possibilité de retrait) me semble suffisantes pour assurer d’un respect de la vie privée.

    Après je ne pense par qu’une phrase indiquant le point de vue de son auteur dans un article de 5 paragraphes remette en cause l’intégralité du texte cher Anonyme.

  3. Kendos a dit :

    Perso, je pense que Tom est le meilleur journaliste de Zorgloob… et qu’il est loin d’être un « pro-Google »…

    Ceci étant dit, @Anonyme, sur Zorgloob, on sait très bien, et mieux que d’autres, ce qu’est StreetView et ce que Google en fait et comment va se développer ce service…

    Combien ça coûte ? – Des Millions…

    La vie privée ? – monculsurgooglemaps.com est un domaine disponible à l’heure actuelle…

    La vitesse au volant ? – Avec une Opel Corsa équipée d’un tel engin sur le toit, j’irai plus vite pour rentrer à la FAC…

    A quoi va servir toute cette opération ? – Je pense que Larry et Sergey sont à la recherche d’un sosie et qu’il n’aurront de cesse de le rechercher…

    Si ça c’est pas des réponses de « journalistes » c’est qu’on peut bosser à la télé…

  4. Aeetlrcreejl a dit :

    Quel lamentable.

  5. TOMHTML a dit :

    @Anonyme : si, il y a un parti pris, mais c’est pas forcément celui de Google… 😉

  6. Anonymous a dit :

    D’ après la CNIL grecque, on attend de Google des « informations complémentaires ». ce qu’ on nous dit pas c est que ces informations sont liées sur 3 point:

    a) combien de temps Google gardera les images (non brouillées).

    b) quelles mesures ferais Google pour prévenir les résidents qu’il seront photographiés etc

    c) a quel juridiction de protection des données personnelles appartiendront les lois respectée par Google? les autorités américaines (ou est basée la corporation) auront elle le droit de voire les images originales non brouilles, ainsi que les tiers parties qui y auront accès.

    bien évidemment Google a répondu qu’ elle se trouve en plain « dialogue » avec les autorités Grec (C est a dire que Google ne voulais pas répondre sur ces sujets).