Le 5 avril 2009

Google en bref – 5 avril 2009 – Partie 2


Google geb La suite de l’actualité de Google, de ses produits et de ses services. En bref, bien entendu.

Retrouvez la première partie de ce Google en bref en cliquant sur ce lien.

Des nouvelles du front.

Le changement intervenu ses derniers jours sur Google qui a été sans nul doute le plus remarqué par les internautes a été la mise en place de Google Suggest sur les interfaces locales de Google (exemple : Google.fr). Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez désactiver les suggestions en cliquant sur le lien « Préférences » de la page d’accueil. De nouvelles formes de Sitelinks ont fait leur apparition. Les sitelinks sont ces liens présentés par groupe en dessous des descriptions sur les pages de résultats pour accéder plus rapidement à certaines parties des sites concernés. Désormais, et contrairement à ce qui se passait dans la majorité des cas auparavant, le premier résultat n’est plus le seul à bénéficier des sitelinks. De plus, ces liens sont désormais moins nombreux, et sont parfois suffixés d’un nombre entre parenthèses dont la signification reste encore à expliquer.

Quelques jours plus tôt, Google a annoncé l’allongement de la taille des descriptions proportionnellement à la taille de la requête, ainsi que quelques autres petits changements. Autre changement, aperçu principalement par les détenteurs d’un blog ou d’un site web, une mise à jour du PageRank a eu lieu cette semaine. La petite barre verte n’a pas bougé pour tout le monde, et pour les concernés elle s’est rétractée; c’est la crise.

Et si un changement ne vous plaît pas, vous pouvez toujours protester, Google vous écoute ! La preuve au Japon, où les derniers changements opérés au design de la page d’accueil — déjà si particulière au pays du soleil levant — n’ont pas plu à certains utilisateurs. Résultat : l’équipe locale de Google a fait marche arrière en mettant en ligne son précédent design, et s’en est excusée sur son blog. Donc si quelque-chose ne vous plaît pas, vous pouvez toujours vous manifester, ça peut marcher ! Sauf pour critiquer une chute de son PageRank, là j’en doute…

Et pendant ce temps, dans les coulisses…

Chez Google, avant d’être roi, le client/utilisateur est avant tout un cobaye. C’est sur eux que sont testés en avant-première les futurs avancées du moteur, que ce soit l’une des 47 teintes de bleu qui générera le plus de clics aux expériences les plus visibles. Nos confrères de Google Blogoscoped ont été surpris de tomber nez à nez face à l’un de ces tests, et pas des moindres. Une pieuvre d’affinage des résultats et bien d’autres choses sont au programme. Ce test n’est pas encore disponible pour tous, contrairement à la fonction « Sites préférés » récemment mise en ligne. D’autres tests sont également effectués sur la page de connexion d’AdSense aux États-Unis.

Des statistiques intéressantes concernant le nombre de mots par requête ont été publiées. Elles sont à découvrir ici. De même, ce brevet concernant la lutte anti-spam est utile pour comprendre comment Google tente d’éradiquer ce fléau, tout aussi intéressant pour ceux qui souhaitent contourner ces filtres… Enfin, Google a décidé de faire le point sur les « mythes et réalités » du référencement. Toutefois, ceci est à prendre avec des pincettes. Ainsi, la partie « Mythe : Je vais être pénalisé si j’ai du contenu dupliqué sur mon site » semble complètement oublier qu’il existe dans cet univers en ligne d’autres moteurs de recherches…

À part ça, en bref :

Google planifie de licencier encore plus de monde, affirme Valleywag. La firme de Mountain View a déjà diminué ses effectifs de 200 personnes et s’est séparée de plusieurs milliers de contractuels. De ce fait, même les cafés autour du Googleplex ferment leurs portes.

Une partie du mystère qui entoure les serveurs de Google a été récemment révélé. Comme on le savait, Google n’achète pas de serveurs mais construit les siens de A à Z. Plus étonnant encore, chaque serveur est doté de sa propre batterie pour palier les éventuels problèmes d’alimentation générale. Les serveurs sont rangés dans des containers (comme les grains de riz) : 1160 serveurs prennent place dans chacun d’entre-eux, selon le chef des serveurs, Ben Jai. Chaque serveur possède deux processeurs et deux disques durs. Quant à la carte mère, vous avez probablement la même dans votre salon, économie oblige.

Youtube a signé un partenariat avec Disney. Sur la chaîne YouTube ABC, qui ouvre officiellement ses portes début mai, vous trouverez des avant-premières des séries populaires telles que Lost, Desperate Housewives, et Grey’s Anatomy, ainsi que des scènes coupées, des interviews de célébrités, des exclusivités YouTube, et bien plus, explique le blog officiel de Youtube (traduit ici par Goopilation). Youtube qui, contrairement à ce que l’on dit, peut parfois rapporter de l’argent. Ainsi, une pub pour Google Grants diffusée pendant une journée sur certaines vidéos a permis de récolter plus de 10000 dollars, de quoi créer des puits et approvisionner en eau 150 centre-africains pendant 20 ans.

Des améliorations ont été apportées à Google Recherche de code et de blogs. Des nouveaux modèles 3D ont fait leur apparition sur Google Earth, et le plug-in associé à ce produit a lui aussi été mis à jour.

Encore un format publicitaire a été abandonné par AdWords. Il s’agît des publicités insérées dans les vidéos diffusées sur le réseau de contenu. L’API d’AdWords de son côté propose un nouveau module pour connaître son quota d’utilisation de ce service. Toujours pour les développeurs, sachez que l’équipe Open Social propose depuis peu un environnement de développement dédié à leur API.

Notre confrère Ionut Alexandru Chitu, du site Google Operating System, annonce des nouveautés à venir dans le domaine de la traduction : en Chine, la barre d’outils Google permet de traduire n’importe quel site — même en JavaScript — tandis que Gmail pourrait prochainement proposer à ses utilisateurs de traduire automatiquement les messages en langue étrangère qu’ils reçoivent.

Pendant que certains s’amusent à dessiner avec Google Docs, d’autres « prévoient le présent » (ça ne s’invente pas) grâce à Google Trends. Selon l’étude mise en ligne, il semble que ce soit plutôt efficace. Le petit frère de ce service, Insights for Search, permet quant à lui depuis peu l’analyse des requêtes effectuées sur les services de recherche d’images et d’actualités de Google.

Enfin, une vidéo inédite a été mise en ligne. Elle propose une série de « cartes de chaleur » réalisés à partir de l’analyse des mouvements d’yeux de testeurs, ce ce qu’on appelle l’eye tracking. Cette vidéo est inédite dans son sujet d’étude : Google Actualités. On ne peut pas savoir où cliquent les internautes, mais on peut au moins savoir ce qui attire leur attention. Deux choses ont de l’intérêt à leurs yeux : les images et, aussi étonnant que cela puisse paraître, le résultat affiché juste au dessus de la ligne de flottaison (le troisième en général) et non le premier. On est loin du fameux triangle d’or des SERPs. Affaire à suivre.

Les autres actualités de Google ont été traitées, et le seront encore, sur notre flux de news microZorgloob sur Twitter.

[fin de la partie 2]

Publié le 5 avril 2009 à 22:24 par dans Actualité

2 commentaires

  1. TOMHTML a dit :

    juste pour info : il n’y aura pas de partie 3 ^^

  2. Benji a dit :

    Merci TOMHTML, article très complet ! Très enrichissant !
    On en veut encore !