Le 14 mars 2009

Les parts de marché de Google dans le monde


Google voisins Vous pensiez que Google était le maître incontesté de la recherche, partout dans le monde ? Vous n’aviez pas tout à fait tord, ni tout à fait raison…

Il y a quelques années encore, lorsque vous souhaitiez améliorer le référencement d’un site, vous vérifiiez le résultat de vos optimisations sur les différents moteurs de recherches à votre disposition, ceux utilisés par le public. Yahoo!, AltaVista, Google, Lycos ou même Excite et AlltheWeb pour les plus nostalgiques d’entre-vous. De nos jours, avec un Google à 91,27% de parts de marché en France, ne voir son site placé premier sur une requête sur Yahoo ou ne pas vérifier son référencement sur Voila n’est pas si grave que ça. Seuls les agences de référencement vous affirmeront le contraire 🙂

Mais qu’en est-il des autres pays ? Sur quel moteur devez-vous vous focaliser si vous avez à référencer un site espagnol, estonien ou sud-coréen ? En collaboration avec le blog Google Operating System, nous avons centralisé les résultats les plus récents des études sur les marchés locaux des moteurs de recherches dans près de cinquante pays.


Pays PdM Date Institut
Allemagne 93,0% mars 2008
Argentine 89,0% janv. 2008 comScore
Australie 87,8% juin 2008 Hitwise
Autriche 88,0% janv. 2008 comScore
Belgique 95,0% mars 2009 comScore
Brésil 89,0% janv. 2008 comScore
Bulgarie 80,0% déc. 2007 Multilingual search
Canada 78,0% janv. 2008 comScore
Chili 93,0% janv. 2008 comScore
Chine 26,6% oct. 2008 iResearch
Colombie 91,0% janv. 2008 comScore
Corée du Sud 3,0% janv. 2009
Danemark 92,0% janv. 2008 comScore
Espagne 93,0% janv. 2008 comScore
Estonie 53,4% juil. 2008 Gemius SA
États-Unis 63,3% sept. 2009 comScore
États-Unis 72,1% sept. 2009 Hitwise
Finlande 92,0% janv. 2008 comScore
France 91,2% févr. 2009 AT Internet Institute
Hong Kong 26,0% janv. 2008 comScore
Hongrie 96,0% août 2008
Inde 81,4% août 2008 comScore
Irlande 76,0% janv. 2008 comScore
Islande 51,0% déc. 2007
Israël 80,0% janv. 2007
Italie 90,0% févr. 2009
Japon 38,2% janv. 2009 Nielsen/NetRatings
Lettonie 98,0% juil. 2008 Gemius SA
Lituanie 98,2% sept. 2008 Gemius SA
Malaisie 51,0% janv. 2008 comScore
Mexique 88,0% janv. 2008 comScore
Norvège 81,0% janv. 2008 comScore
Nouvelle-Zélande 72,0% janv. 2008 comScore
Pays-Bas 95,0% déc. 2008
Pologne 89,3% sept. 2007 Gemius SA
Porto Rico 57,0% janv. 2008 comScore
Portugal 94,0% janv. 2008 comScore
République Tchèque 34,5% mars 2009
Roumanie 95,2% mars 2009 statcounter.com
Royaume-Uni 90,4% déc. 2008 Hitwise
Russie 32,0% janv. 2008 comScore
Singapour 57,0% janv. 2008 comScore
Slovaquie 75,6% déc. 2007
Suède 80,0% janv. 2008 comScore
Suisse 93,0% janv. 2008 comScore
Taiwan 18,0% janv. 2008 comScore
Ukraine 72,4% févr. 2009 Bigmir-Internet
Vénézuela 93,0% janv. 2008 comScore


Données au samedi 14 mars 2009.
Sources et compléments d’informations disponibles à cette adresse.

On peut grouper les pays de cette étude en trois catégories.

  • En vert, ceux où Google représente plus de 80% du marché. Au top du classement on trouve la Lituanie où Google occupe plus 98,2% de parts de marché. Dans ces pays où le monopole de Google écrase la concurrence, la croissance de Google continue mais à un rythme très lent; les habitudes sont là.
  • En orange, les pays où Google représente entre 50% et 80% des recherches. C’est là où les concurrents du grand G ne sont pas encore morts et enterrés. Aux États-Unis par exemple, Yahoo et Microsoft Live Search sont encore très présents. De l’autre côté de l’Atlantique, si Google est si faible, c’est qu’il doit faire face aux concurrents locaux, généralement spécialisés sur la recherche locale. Leit.is en Islande en est un parfait exemple. Mondialisation oblige, la croissance de Google dans ces pays est forte, les ingénieurs de Mountain View ont fait des efforts particuliers pour rendre leur moteur plus pertinent aux requêtes dans les langues de ces pays.
  • En rouge enfin, les pays où Google n’atteint pas 50% du marché. C’est là que la lutte fait rage entre les moteurs. Les causes ? Google est arrivé trop tard dans ces pays (Russie), ses résultats ne sont pas assez pertinents pour les langues proposées (Asie) et pour certains l’interface minimaliste de la page d’accueil rebute (Corée, Japon). Résultats, le moteur américain atteint à peine les 3% en Corée du Sud, malgré une page d’accueil et des pages de résultats différents du reste du monde. Et il y a aussi la Chine (26%) où Google comme d’autres sites étrangers sont régulièrement censurés.

Il ne semble pas y avoir de données pour l’Afrique, mais il y a fort à parier que le fameux trio Google/Yahoo!/Live Search est également en tête pour ce continent.

Même s’il est impossible de mettre en doute l’importance qu’occupe Google sur la toile mondiale, l’entreprise Google est encore loin d’être le maître incontesté de la recherche sur la planète… Mais elle y travaille.

[Merci à Ionut Alexandru, Madri et les autres personnes qui nous ont aidé à compléter ce tableau cette nuit]

Publié le 14 mars 2009 à 16:43 par dans Actualité

13 commentaires

  1. Alexis L. a dit :

    hmmm ouai, en Asie ils sont plus Yahoo! que Google…

  2. TOMHTML a dit :

    Parce que c’est un portail justement 😉

  3. Guiwald a dit :

    Quel est le rapport entre la censure de Google en Chine et le fait que ses part de marché y soient assez faible ?
    Vous sous-entendez que Google y est censuré, mais pas les autres moteurs de recherche ?

  4. TOMHTML a dit :

    Pendant longtemps Google.com et Google.cn n’étaient pas accessibles en Chine, contrairement à Baidu. Je parle de cette censure là.

  5. Anonymous a dit :

    Il y aurait pu avoir une ligne avec la somme de l’union européenne, c’est plus facile à comparer avec les US.

  6. Matthieu a dit :

    Intéressant !
    Est-ce qu’il y a des chiffres sur les parts de marché publicitaires de google par pays?

  7. Ronan CHARDONNEAU a dit :

    Bonjour,

    J’ai énormément apprécié votre article. En fait j’ai travaillé sur le même sujet il y a quelques mois et avais à peu de chose près le même article. Quel dommage que je ne savais pas plus tôt que vous alliez écrire un tel article je vous aurais envoyé mon fichier sous excel et vous auriez gagné du temps.
    Au niveau des comparaisons j’en avais trouvé que deux en plus: Les philipines et le Vietnam sur http://www.my-life-in-china.com/online-marketing/search-engine-markets-shares-in-asia/
    mais bon l’auteur n’a pas mentionné sa source.

    Si jamais vous avez besoin d’aide un de ces jours pour écrire des articles sur Google à l’international pas de soucis c’est ma passion: http://moteurs-de-recherches-alternatifs.blogspot.com/

  8. TOMHTML a dit :

    Salut Renan et merci pour le lien.
    Oui j’étais tombé sur cette page au moment de la rédaction de l’article mais le fait la somme de certains pourcentages faisait + de 100% me semblait un peu louche…
    Si tu souhaites réagir quant à un fait d’actualité concernant Google à l’étranger n’hésite pas à nous faire signe 😉
    Bonne journée

  9. hamlet a dit :

    can you give a link to the SpyLog data please?
    thank you!

  10. TOMHTML a dit :

    @hamlet : hi, dear Google Russia Blog writer (we read your blog too ;-])
    I’ve searched for the source and I think there is an error in the data table.
    The source for January 2008 are from ComScore. We previously got data from Spylog (Google had 25% in August 2007) and we have forgotten to change the name of the source.
    We will fix the table as soon as possible.
    Have a nice day and keep up the good work.

  11. hamlet a dit :

    ah! that explains it.

    thanks! =)

  12. […] jouit d’une notoriété et d’une réputation exceptionnelle avec des parts de marché de 72 % aux USA, 78 % au Canada et 91% en France! A tel point que ne pas être référencé par Google revient à ne pas exister. Cette firme […]

    Backlink
  13. […] va permettre d’étendre la suprématie de la technologie Google au Japon, l’un des rares pays du monde où la firme de Mountain View n’écrase pas la […]

    Backlink