Le 13 mars 2009

L’importance des barres d’outils de recherches


Google toolbar La barre d’outils Google et ses cousines représentent une visite sur cinq pour le moteur numéro 1 en France.

Selon une étude publiée par AT Internet Institute (ex-XiTi Monitor), plus de 20% du trafic web en provenance de Google — sur les sites étudiés — proviendrait des barres d’outils de recherches intégrées au navigateur.

On ne peut pas forcément en déduire précisément la part de marché que représentent les barres d’outils, ni si ceux qui utilisent ces barres ont plus ou moins tendance à cliquer sur un résultat après avoir effectué une recherche que ceux qui seraient passés par la page d’accueil du moteur, mais on peut sereinement penser que les deux populations ne sont pas si différentes l’une de l’autre. Dans ce cas, cela voudrait dire qu’une personne sur cinq qui utilise Google ne verrait pratiquement jamais sa page d’accueil ! Ni les fameux doodles !

En ce qui concerne les principaux concurrents, les visites web en provenance de Live Search seraient composées à 7% depuis une barre de recherche, 2,3% seulement pour Yahoo.

Toujours selon AT Internet Institute, Google est toujours confortablement installé en tête [du classement des moteurs] avec une part de visites de 91,27%. Yahoo!, le Raymond Poulidor du net français, est en légère progression en février avec 2,50% des visites. Une progression due aux précédents bugs de Google ces dernières semaines ?

Publié le 13 mars 2009 à 13:23 par dans Actualité

2 commentaires

  1. nico_somb a dit :

    à ce sujet, j’ai lu dernièrement (oups, je ne sais plus où par contre :/ ) que Google allait peut être craindre la fameuse « awesome bar » de firefox : en effet, de + en + de personnes utilisent leur barre d’adresse de firefox 3 comme moteur de recherche, car beaucoup d’internautes retournent sur des sites déjà visités, et donc facilement trouvables par firefox 3

  2. Anonymous a dit :

    L’article dont tu parle : http://www.lefigaro.fr/societes/2009/03/09/04015-20090309ARTFIG00410-firefox-pourrait-etre-une-menace-pour-google-.php

    Mais l’article ne se base sur aucune étude qui prouverait les dire de la journaliste.