Le 24 février 2009

Gmail est en panne


Google gmailpaper Une nouvelle faiblesse pour le géant de la recherche.

Depuis 11h10 ce matin, la messagerie en ligne de Google ne répond plus. Après un long temps de chargement, le serveur retourne laconiquement une erreur HTTP 502 « Erreur du serveur ».

Dans un message posté sur le groupe d’aide des utilisateurs de Gmail, un employé a émis le communiqué suivant :

Nous sommes au courant du problème avec Gmail qui affecte un petit groupe (sic) d’utilisateurs. Les utilisateurs affectés ne peuvent plus accéder à Gmail. Nous fournirons une mise à jour à 15h30 (heure de Paris) détaillant quand nous espérons pouvoir régler le problème. Merci de noter que le temps de résolution est une estimation et peut changer.

En attendant, les utilisateurs pleurent sur Twitter et autres réseaux en ligne. On constate sur Google Trends que le top 10 des requêtes les plus tapées ce jour aux USA concernent le problème de Gmail. Il semble qu’il soit toujours possible de récupérer ses e-mail via POP et IMAP. Cliquez ici pour consulter la marche à suivre.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de problème au cours de la journée.

Ces derniers temps, les bugs des produits de Google se sont accumulés, à l’image du 11 février (même problème) ou encore il y a quelques mois quand les utilisateurs de Google Apps n’ont pas pu accéder à Gmail pendant trente heures.. On retiendra notamment celui du 31 janvier dernier où tous les sites étaient marqués comme dangereux, suite à une simple erreur de caractère. Quelle sera l’explication de ce problème affectant Gmail ? Un clic de souris maladroit ?

Édition du 24 février à 13h21 : un petit nombre de personnes peut de nouveau se connecter à Gmail. Pendant ce temps, un blog qui fait office de « newsletter interne des bugs » indique que le problème « affecte beaucoup d’utilisateurs » et que le problème aurait commencé dès 10h30 (heure de Paris).

Édition du 24 février à 13h32 : et voila, ça refonctionne. Et toujours aucune explication à l’horizon. Néanmoins, contrairement aux utilisateurs de Google Apps qui paient pour une disponibilité supérieure à 99,9% par an, les usagers lambda de Gmail n’ont pas leur mot dire pour un service qui leur fourni gratuitement. On espère toutefois un communiqué dans les prochaines heures.

Édition du 24 février à 22h34 : sur le blog officiel de Google, Acacio Cruz, le type qui est censé faire en sorte que ce genre de bugs n’arrive pas, a émis un premier communiqué où l’on apprend rien, puis un second où l’en apprend pas beaucoup plus. Décidément, il parle toutes les langues cet Acacio… De son côté, Mister Cutts n’est au courant de rien lui non plus.

Édition du 24 février à 22h48 : un grand nombre de personnes rencontre des soucis avec Gmail offline. Le chaos de ce matin pourrait donc provenir de là. De plus, si par malheur vous tentez de désactiver ce module, vous obtiendrez un message d’erreur vous informant que votre compte Gmail est temporairement indisponible

Édition du 25 février à 09h00 : l’explication officielle est maintenant connue. Le problème serait intervenu lors de la maintenance d’un data center européen, causant une surcharge des autres serveurs, les faisant tomber les uns après les autres en cascade. Ce genre d’opérations a lieu régulièrement, mais un nouveau « code » qui avait pour but de garder vos données le plus proche de vous géographiquement a fait rebondir la charge que les data centers aux alentours et non pas tous les autres serveurs. Enfin, ça c’est ce qu’on nous dit… La vraie explication est en fait la suivante : une armée de biches en deuil auraient attaqué les data centers les uns après les autres.

Publié le 24 février 2009 à 12:53 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.