Le 4 août 2008

Google Street View en Australie et au Japon


Google streetview L’Océanie débarque enfin sur Street View. L’Asie aussi.

Cela fait plusieurs mois que des dizaines de voitures de Google arpentent les rues des villes d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Voila enfin le résultat, accessible à tous sur Google Maps. Pas de chance pour les All-Blacks, seules les vues de l’Australie ont été mises en ligne aujourd’hui. Pour étendre sur la durée le buzz, sans doute…

Google Street View en Australie

La couverture du système dans ce pays est tout simplement gigantesque. Le pays des kangourous s’étend sur 7,8 millions de kilomètres carrés. Comparez cela à la couche bleutée sur la capture ci-dessus… Sydney, la capitale économique, et Canberra, la capitale administrative, ont bien entendu été photographiées sous toutes les coutures. Mais ce ne sont pas les seules ! Brisbane, Melbourne, Adelaide, Alice Springs et Perth sont également de la partie, pour ne citer qu’elles.

Lors du lancement de Street View, on nous expliquait que le principal intérêt était de pouvoir se repérer plus facilement en regardant les façades d’immeubles et les magasins. Cet argument ne tient plus du tout quand on voit les centaines de kilomètres de désert photographiés au centre de l’Australie. Quel est le but ? Simple, avec ses voitures, Google ne fait pas que prendre des photos. Il enregistre également les déplacements GPS. Cela permet à la multinationale de reconstituer des cartes, et par la suite les mettre en ligne pour ne plus avoir à payer les licences des cartes actuellement détenues par TeleAtlas, Navteq et les autres. Il fallait y penser.

Nous vous invitons à regarder ces vues panoramiques pour vous évader si vous n’êtes pas partis en vacances. Toutefois, ne rêvez pas trop, c’est l’hiver là-bas et il fait à peine 7°C… Vivement le soleil du Nord-Pas-de-Calais 😉

[Danke Pascal]

Edition de 19h36 : oups, nous n’avions pas vu que le Japon avait lui aussi droit à ses vues panoramiques. La couverture effectuée par Google est toutefois moins importante qu’en Australie. Kobe, Kyoto, Osaka, Yokoama, Chiba, Saitama, Sendai et bien sur Tokyo disposent désormais des fameuses « Street View ». C’est grâce à elles que nous pouvons découvrir des spécialités japonaises telles que celle-ci

Au Japon, ce ne sont pas des Opel qui ont été utilisées mais des Toyota Prius, comme le montre ce reflet dans une vitre.

Publié le 4 août 2008 à 18:31 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.