Le 11 juillet 2008

500 000 livres de plus dans l’escarcelle de Google


Google books Google a signé un partenariat avec la bibliothèque municipale de Lyon, la deuxième plus importante de France.

La Bibliothèque Municipale de Lyon s’associe aujourd’hui au programme Google Recherche de Livres et constitue ainsi la première bibliothèque française à participer au programme Google Recherche de Livres, explique le communiqué de presse émis par Google France. Un coup fort porté par Google contre ses critiques, très nombreuses notamment en France.

A travers son programme Google Recherche de Livres, Google numérisera uniquement les livres libres de droits d’auteur et rendra ainsi accessibles aux lecteurs du monde entier quelques-unes des plus grandes oeuvres de la littérature et des sciences humaines en français.

Offrant l’une des plus anciennes et importante collection en Europe, la Bibliothèque Municipale de Lyon va accroître sensiblement le nombre de livres de langue française dans l’index de Google Recherche de Livres, ajoutant des milliers d’ouvrages au programme. Des impressions rares Lyonnaises du XVIème (Maurice Scève, Nostradamus, …) aux grands récits de voyages du XIXème, en passant par les grands traités scientifiques comme la première édition des Principa de Newton, annotés par Malebranche, ces pièces uniques seront maintenant accessibles en ligne aux internautes du monde entier.

La numérisation et la mise en ligne du fonds ancien de la Bibliothèque Municipale de Lyon permet à la Ville de Lyon d’ouvrir sa bibliothèque municipale au monde, explique Gérard Collomb, sénateur et maire de Lyon. La numérisation, couplée à l’usage de l’Internet, offre désormais la possibilité de répondre à la fois à un souci de sauvegarde, grâce aux copies numériques, mais aussi de valorisation et d’accessibilité grâce aux immenses possibilités de lecture à distance.

Ça chauffe pour Europeana, l’équivalent de Google Books pour la BnF (qui comprend la bibliothèque François Mitterrand à Tolbiac). Jean-Noël Jeanneney, qui avait fortement critiqué Google Books lors de son arrivée en Europe, doit s’en mordre les doigts…

Publié le 11 juillet 2008 à 15:23 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.