Le 8 avril 2008

Google App Engine est lancé en béta privée


engineAprès avoir organisé les recherches, Google organise les applications web.

Quels sont les problèmes d’un développeur web qui souhaite tester grandeur nature une idée ? Vu qu’il lance un nouveau service, il ne peux pas savoir combien d’utilisateurs vont tester son idée, de plus il est généralement peu enclin à dépenser des milles et des cents en hébergement vu qu’il ne sait pas si son service va fonctionner. Enfin, même s’il possède un serveur puissant, il ne veut pas que son service sature ce qui l’obligerait à prendre un second serveur et donc à avoir à développer à nouveau son application pour qu’elle fonctionne sur les deux serveurs en simultané.

Partant de ces constats, Google nous propose aujourd’hui une solution à ce genre de problèmes. Google App Engine (littéralement moteur à applications) permet en effet de créer un espace dédié pour la mise en ligne d’application web (500 Mb pour le moment) mais également l’exécution de ces applications d’une manière similaires aux applications Google (répartie, via un immense réseau de serveurs), ce qui garantie des performance optimales de 1 page à 5 millions de pages vues par mois (limite moyenne maximale de Google).

Quels sont les technologies utilisées/nécessaires à l’utilisation de Google App Engine ?

  • Python 2.5 : Ce langage de programmation interprété, orienté Objets est un langage dit lisible, c’est à dire qu’avec un minimum de connaissances en informatique et en anglais on peut le comprendre. C’est le langage qu’utilise Google pour le coeurs de ses applications de recherche.
  • Base de données : nom de code BigTable, ce système permet d’avoir le bénéfice du réseau réparti de Google pour les bases de données. Cela apporte notamment rapidité et fiabilité des requêtes concurrentes.
  • Hébergement : Les serveurs de Google vous sont ouverts à concurrence de 500 Mo et de 10 Gbs de bande passante mensuelle. Le tout est accessible sur appspot.com ou sur votre domaine Google Apps
  • API Google : Votre système nécessite de créer un couple Login/Mdp ? Et pourquoi ne pas utiliser les Google Account ? L’intégration du système de Google est assez simple et permet donc aux utilisateurs de votre service de ne pas avoir à créer de compte.
  • Web et mail : Le service vous permet également de récupérer les infos d’autres sites (Flux XML par exemple) ainsi que de les parser et d’envoyer des mails en utilisant les technologies développées par Google.

Le tout est gratuit pour le moment (les 10 000 places disponibles sont parties comme des petits pains), mais il est possible qu’au delà d’une certaine utilisation Google facture ce service (nous aurons plus de détails lors du lancement).

A noter que Jaiku sera l’un des premiers à utiliser ce nouveau service puisque Google annonce que le Twitter-like sera recodé pour utiliser ce nouveau système.

[Source : Google, Merci aux lecteurs nous ayant signalé cette information]

Publié le 8 avril 2008 à 13:24 par dans Actualité

1 commentaire

  1. […] de toute façon pas son but. Basé sur un script existant, son proxy est hébergé sur la plate-forme Appspot de Google App Engine. Le but, selon son créateur, est d’aider les internautes « Chinois et […]

    Backlink