Le 26 février 2008

Google confirme sa participation dans la fibre optique trans-pacifique


mapsGoogle va pouvoir utiliser sa propre bande passante.

Google confirme (via son blog et un communiqué de presse) la création d’un consortium pour la construction d’un câble sous marin à haut débit, comme l’avait annoncé Blogoscoped en septembre 2007. Ce consortium nommé « Unity » (unité) permettra de relier via fibre optique les deux côtes de l’océan Pacifique (soit environ 10 000 km) entre les États Unis (Los Angeles) et le Japon (Tokyo). La première phase du projet sera en opérationnelle en 2010.

Pourquoi donc Google s’intéresse à construire ce câble ? Tout simplement car il est possible que les échanges de données soient taxées prochainement aux USA. Ceci permettrait alors à Google d’échapper à d’exorbitant frais et même de rentabiliser son investissement en revendant des quota de bande passante. Et puis l’Asie, notamment grâce à la Chine, est un nouveau marché qui sera prochainement très gourmand en bande passante du fait du nombre d’internautes potentiels.

Il es également possible que cette annonce soit liée à celle de l’enchère dans les fréquences radio américaines, via l’ambition de Google à devenir fournisseur d’accès à internet.

[Source : NYT bits Blog, merci à un lecteur via chat]

Publié le 26 février 2008 à 3:41 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.