Le 12 février 2008

Microsoft aurait crié Yahoo un peu trop vite…


voisinsMicrosoft se fait plaquer à 3 jours de la saint Valentin mais continue la sérénade…

La réponse du berger à la bergère n’est pas celle de Yahoo qui a refusé l’offre de rachat de 31$ par action mais celle de Microsoft qui dans un communiqué annonce que sa proposition est juste et toujours valable.

Il est dommage que Yahoo! n’ai pas accepté notre juste proposition de réunir nos entreprises. Selon les analystes financiers des deux entreprises, nous sommes certains que d’aller de l’avant rapidement pour conclure cette transaction est dans l’intérêt de tous.

Affaire à suivre donc… A moins que les rumeurs de rapprochement de Yahoo! avec AOL ne soient vraies. Et dans ce cas, la facture pourrait être trop élevée pour Microsoft. Quoi qu’il en soit Google ne peut intervenir financièrement dans cette histoire sous peine de se voir exclu de la course par les règles de la concurrence américaine…

Publié le 12 février 2008 à 2:10 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.