Le 30 octobre 2007

GG Score, un indice de Googler


espion En exclusivité, Zorgloob lève un nouveau coin du voile sur l’intranet de Google et son interface dédiée à ses employés.

Les employés de Google disposent d’outils auxquels n’a pas accès le commun des mortels. Peut-être connaissiez-vous déjà « MOMA« , l’intranet de Google, qui permet aux Googlers de rechercher des informations plus ou moins confidentielles sur l’entreprise, ses employés, les réunions à venir, des documents, etc.

Aujourd’hui, Zorgloob lève un nouveau coin du voile sur l’interface dont disposent les Googlers. Du moins certains d’entre-eux. Nous sommes parvenus à obtenir une page de résultats d’une recherche sur Google, telle que peuvent la voir, selon nos informations, les employés de Google en relation avec le service AdWords. Les personnes en charge de la vente de liens sponsorisés ou du support technique disposeraient ainsi d’outils, que nous qualifierons pour l’instant de mystérieux.

gg score google
Une page de résultats vue par un employé de Google.

En dessous de chaque résultat est affichée une ligne d’information. Elle contient plusieurs indices relatifs à chaque site affiché. Les indices sont les suivants :
  • GG Score : unité exprimée en dollars, c’est l’indice qui semble le plus mystérieux à l’heure actuelle. Indice de qualité ? De confiance ? Somme dépensée en publicités AdWords ? Commission que peut récupérer un représentant AdWords s’il vend des liens sponsorisés à ce site ? Faites vos propositions dans les commentaires…
  • Adv : sans doute l’abréviation de « advertising », c’est à dire « publicité ». La valeur de cet indice est un booléen : oui ou non. Nous n’avons pas trouvé de corrélation entre cette valeur et la présence ou non de publicités AdWords pour ces sites.
  • Vertical : cette donnée permet de ranger les sites dans des catégories. Un peu à l’image de Dmoz.
  • PVs : l’abréviation de « pages views » ? Les utilisateurs de ces outils pourraient ainsi connaître le nombre de visiteurs moyen de chaque site.
Pour information, sachez que sur la capture ci-dessus les données ont été modifiées par nos soins, ce qui signifie que les informations des lignes ne sont pas en rapport avec les résultats au dessus.

Affaire à suivre. Sur Zorgloob bien sur.

Edition du 1er novembre 2007 par TOMHTML : Comme c’était à prévoir, cette capture d’écran a rapidement fait le tour de la blogosphère. Matt Cutts, software engineer, a répondu officiellement, et insiste sur le fait que la distinction est bien faite entre liens publicitaires payants et résultats naturels.

Nos résultats de recherche naturelle ont toujours été indépendants de ceux des résultats commerciaux servis séparément. Nous considérons que l’objectivité de nos résultats de recherche est l’essence de notre succès et nous ne les compromettrions sous aucun prétexte.
Cette capture d’écran montre un outil qui n’est en aucun cas utilisé par les équipes travaillant sur la qualité de la recherche. C’est un outil interne utilisé par nos équipes commerciales travaillant sur AdWords et qui leur permet de prioriser leurs nouveaux clients et prospects. Nous travaillons constamment au maintien de l’intégrité de nos résultats de recherche naturelle.

Voila qui est dit.

[Merci aux personnes qui nous ont aidé à obtenir ces informations et qui se reconnaîtront. Merci Emmanuelle pour la traduction]

Publié le 30 octobre 2007 à 18:11 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.