Le 14 octobre 2007

[Blog Action Day] Transports et écologie


actiondaySi certaines initiatives de Google dans le domaine des transports sont avec une pensée écologique, ce n’est pas toujours le cas.

Google est loin de donner l’exemple avec sa flotte d’avions (dont un acquis récemment). L’avion est un moyen de transport très polluant mais son utilisation en tant que « jet privé » augmente d’autant plus la pollution générée par voyageur. Ce genre de « gadget » pour milliardaire pollue donc beaucoup et ne correspond pas du tout à la politique écologique dans les transports pourtant prônée par la société.

Ce que l’on peut faire : Privilégier les transports en commun ou le co-voiturage qui permettent d’obtenir un taux de pollution par voyageur plus faible que le voyage seul. Quand cela est possible éviter l’avion sur les vols courts.

Google propose à ses employés européens et africains un vélo offert par la société. Dans quel but ? Selon Google, cela permet d’éviter l’émission de gaz à effets de serre et d’améliorer la santé des Googlers en leur faisant faire du sport. Cependant cet effet n’est possible que quand la distance entre le domicile et le lieu de travail est faible, et que la ville hôtesse de Google ainsi que les bureaux sont équipés en infrastructures adaptées à l’accueil des vélos.

Ce que l’on peut faire : Abandonner, quand c’est possible, la voiture pour les petits trajets de la vie citadine au profit par exemple d’un vélo ou d’une bonne paire de chaussures.

Google encourage également les technologies dîtes « véhicules électriques hybrides » via Google.org, sa branche humanitaire. Ces véhicules permettent de réduire la consommation de carburant issu du pétrole grâce à des cellules électriques qui se rechargent lorsque le véhicule roule. Google encourage cette technologie en menant des études prouvant que ces véhicules peuvent être améliorés notamment en ajoutant la possibilité de « brancher » les véhicules pour les recharger.

Ce que l’on peut faire : Tout le monde ne peut pas s’acheter un véhicule hybride, c’est souvent un véhicule plus cher que les autres. Mais on peut prendre en compte le côté écologique comme un argument économique : certains véhicules permettent de réduire les factures de carburant par une consommation basse.

Zorgloob Action Day
< Article précédent
| Article suivant >

Publié le 14 octobre 2007 à 23:20 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.