Le 10 septembre 2007

iGoogle aux couleurs de l’ovalie


igoogle Les internautes et fans de rugby peuvent suivre en temps réel les moments forts de la Coupe du Monde de rugby grâce à iGoogle, la page d’accueil personnalisée de Google.

Impossible d’y échapper, la coupe du monde de rugby se déroule actuellement en France. C’était l’occasion pour Google de mettre en avant ses produits. Un onglet pour la page d’accueil personnalisée iGoogle a ainsi été créé. Il contient des gadgets relatifs à cette coupe du monde et au rugby en général. Vous pouvez installer la version française de cet onglet en vous rendant à cette adresse : google.fr/rugby2007.

Rugby 2007 vu par Google
Le coupe du monde 2007 de rugby, vue par Google

Avec ces gadgets vous pouvez suivre le déroulement des matchs en temps réel, consulter les résultats, localiser sur une carte les stades où se déroulent les matchs ou encore découvrir les dernières vidéos relatives au rugby postées sur Youtube. Il y a même un petit jeu où les internautes doivent cliquer sur le drapeau de leur pays, celui qui a reçu le plus de clics a gagné (mais gagné quoi ?). A l’heure actuelle, la France est en tête, suivie de près par l’Italie.

« En consultant en temps réel sur iGoogle les résultats de leurs équipes, en localisant sur Google Maps toutes les adresses utiles ou en partageant sur Youtube les vidéos des supporters, nous offrons aux fans de Rugby un moyen facile et convivial de participer à la ferveur de cet évènement, qui de surcroît a lieu en France. La coupe du monde de rugby est avant tout un évènement communautaire qui réunit des supporters du monde entier. Nous souhaitions nous y associer en rendant accessible sur la page personnalisée de Google toute l’actualité et les informations liées à cette évènement sportif« , déclare Sandrine Murcia, directrice marketing de Google France, dans un communiqué de presse.

[Merci Anne-Gabrielle, de rien Emmanuelle]

Publié le 10 septembre 2007 à 21:36 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.