Le 24 juillet 2007

Adblock empêcherait les éditeurs Adense de se connecter


adsense Le blog officiel d’Adsense en français annonce aujourd’hui ce que certains éditeurs ont déjà dû constater, un possible dysfonctionnement de Google AdSense.

En effet, pour les utilisateurs de Firefox et de l’extension AdBlock Plus, la zone permettant la connexion avec l’email et le mot de passe n’apparaissent plus pour les éditeurs ayant effectué la dernière mise à jour de Mozilla Firefox.

AdBlock Plus est une extension disponible pour Firefox dont la fonction principale est de bloquer les pubs, elle fonctionne par un système de listes auxquelles il faut s’abonner pour obtenir les éléments à bloquer. Ainsi, les utilisateurs ne voient plus les publicités, dont celles de Google, lorsqu’ils surfent.

La solution préconisée par Google pour le moment est tout simplement de désactiver cette extension, et de « vider le cache » de Firefox.

Cependant il faut savoir que AdBlock fonctionne avec une ou plusieurs listes d’éléments à bloquer auxquelles on peut aussi se désabonner à volonté alors plutôt que de désactiver entièrement AdBlock Plus, il faut d’abord essayer de désactiver le filtre qui pourrait être responsable du blocage.

Notons tout de même que Google se garde bien de rappeler à ses utilisateurs de réactiver AdBlock une fois connecté. Derrière cette apparente bonne solution, Google lance une pique à son pire ennemi. En effet, 99% des revenus de Google sont générés par la publicité, alors les équipes ne manquent aucune occasion d’inciter les utilisateurs à désactiver les bloqueurs de pubs. D’ailleurs, l’article du blog officiel de Google AdSense a rapidement été traduit dans plusieurs des versions locales de ce blog. L’an dernier, Gmail Chat ne fonctionnait pas chez certains utilisateurs de Firefox, là aussi Google avait rapidement pointé AdBlock du doigt.

Article rédigé par Audrey, alias DD32, animatrice de Witamine.

Publié le 24 juillet 2007 à 22:07 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.