Le 10 juillet 2007

Même les cambrioleurs utilisent Google


cadenas Google est le meilleur ami de ceux qui n’ont pas le cerveau de McGyver…

Google : Le cambriolage de Bigg City, le principal parc d’attractions du Colorado (États-Unis), s’est transformé en une comédie d’erreurs le 10 juin dernier. Les cambrioleurs ont tenté de neutraliser une caméra de sécurité en l’aspergeant avec du WD-40 – ce qui n’a eu pour effet que de nettoyer l’objectif – et ont passé une heure un quart à essayer d’ouvrir trois coffres-forts, visiblement sans être au courant que certains modèles nécessitent de faire tourner deux ou trois fois le cadran pour les ouvrir.

Finalement, ils ont fini par rechercher sur Google « comment ouvrir un coffre » (how to open a safe) et « comment forcer un coffre » (how to crack a safe) grâce à un ordinateur d’une pièce voisine.

« Ce ne sont pas des professionnels des coffres-forts« , affirme l’enquêteur Chuck Ackerman de Colorado Springs. « Vraiment pas« .

-- Google D’un autre côté, la recherche sur Google a visiblement fonctionné puisque les deux malfrats n’ont pas été pris et sont partis avec 12000 dollars de butin…
> Traduction d’un article de la Gazette de Colorado Springs, déniché par l’incontournable John Battelle. Et quand on Google n’aide pas à voler, on vole Google. La preuve à Santa-Monica, en Californie, où les lettres de l’enseigne ont été dérobées. Avec un peu de chances on les retrouvera sur eBay dans quelques jours…
Merci qui ? Merci Google ! On ne le dira jamais assez.

Publié le 10 juillet 2007 à 19:50 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.