Le 6 juin 2007

Google Gears vous connecte aux applications web 2.0 sans Internet


Google Gears Google Gears (engrenage ou vitesse en anglais) vous connaissez ? Cette nouvelle API Google risque de changer la façon de concevoir et d’utiliser les applications en ligne. Celle-ci permet l’accès à des application riches (comme Google Reader par exemple) sans pour autant être connecté à internet. Vous ne voyez pas l’intérêt ? Cela mérite en effet quelques explications.

Comment fonctionne Google Gears ? C’est une petite extension à installer dans votre navigateur habituel (pour le moment seuls IE et Firefox sous les systèmes d’exploitation les plus récents de type Windows, Mac ou Linux sont compatibles). En mode connecté, elle vous permet de télécharger les données d’une application conçue pour fonctionner avec Google Gears. Quand vous n’avez plus accès à internet, elle prend le relais et vous propose d’accéder aux données téléchargées comme si vous étiez connecté.

Fonctionnement de Google Gears
Fonctionnement de Google Gears

Une fois vos données téléchargées, le fonctionnement de l’application se fait via l’adresse habituelle du service. Vous pouvez pour le moment tester cette extension avec Google Reader (depuis l’apparition du mode « offline » qui télécharge les 2000 news les plus récentes) ou sur Google Code ou de petits exemples vous sont proposés. Mais cette API n’est pas limitée à Google : elle est Open Source et utilisable par tous les développeurs d’application web.

Quelles sont les possibilités ouvertes par Google Gears ? Un mode offline pour les applications Google les plus populaires avec par exemple :

  • Un mode offline pour Gmail permettant de consulter ses 100 derniers mails reçus.
  • Un mode offline pour Google Calendar permettant de consulter son emploi du temps en tous lieux.
  • La possibilité de créer ou de consulter des documents ou des tableurs sans connexion à internet via Google Documents et tableurs, une fois connecté les documents seraient mis à jour.
  • De nouvelles application pour les téléphones mobiles plus économiques car la connexion au net est toujours assez coûteuse.

Vous l’aurez compris, les possibilités sont très larges et assez novatrices. Si vous découvrez et utilisez une application utilisant Google Gears, n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions.

Publié le 6 juin 2007 à 14:24 par dans Actualité

1 commentaire

  1. […] avait besoin de nouvelles fonctionnalités non disponibles dans les standards actuels, il lança Gears, O3D, etc. Puis, quand ces innovations sont intégrées à son goût dans un standard, Google […]

    Backlink