Le 22 mai 2007

Adieu, sites "Made For Adsense"


Google AdSense Vous êtes forcément déjà tombés dessus, ces pages avec très peu de contenu et remplies de publicités. Regardez-les bien, elles ne seront plus là longtemps…

L’information semble se confirmer. Google a décidé de faire le ménage parmi ses éditeurs AdWords et AdSense. Régis Bergé résume la situation et donne quelques définitions pour remettre les choses aux clair :

A la mi-mai 2007, plusieurs éditeurs AdSense ont reçu un émail de Google leur annonçant la fermeture de leur compte AdSense au 1er juin prochain.

Les raisons de la radiation de Google AdSense
A ce jour, seuls les éditeurs AdSense utilisant l’arbitrage et/ou possédant des sites « Made For AdSense » (MFA) sont concernés. Néanmoins, les revenus générés jusqu’au 1er juin seront payés à la fermeture du compte AdSense.
Quelques-uns de ces éditeurs auraient des revenus AdSense non négligeables. Ainsi, il semble que, quelque soit les revenus engendrés, il n’y ai pas d’exception : ce modèle économique n’est pas satisfaisant pour Google AdSense.

Qu’est-ce que l’arbitrage AdSense ?
L’arbitrage AdSense repose sur la création de campagnes AdWords peu onéreuses afin de créer du trafic vers des sites comportant essentiellement des publicités AdSense dont le Coût Par Clic est élevé.
Exemple de ce concept : vous déboursez 1€ par clic avec AdWords et gagnez 1,25€ par clic avec AdSense, vous gagnez 0,25€.

Qu’est-ce qu’un site « Made For AdSense » ?
Un site MFA (Made For AdSense) désigne un site conçu tout spécialement pour générer le maximum de revenus AdSense. C’est en raison des sites « Made For AdSense » que des annonceurs, payant pour un trafic de faible qualité, refusent de voir propager leurs annonces sur le Web, optant uniquement les résultats de recherche de Google.

Perspectives

  • Pour l’arbitrage AdSense ?

Il est probable que les éditeurs AdSense, utilisant cette stratégie, clôture leur compte AdWords, par anticipation et/ou bien choisissent Yahoo Publisher Network (YPN), l’équivalent de Google AdSense chez Yahoo.

  • Pour les sites « Made For AdSense » ?

A moins que les éditeurs AdSense choisissent YPN, une possibilité serait de mettre du contenu, digne de ce nom, et de demander une réintégration auprès de Google AdSense.

[source Webmaster Toulouse, avec son aimable autorisation]

L’éminente Jennifer Slegg, auteur du blog JenSense, confirme cette information. Les webmasters prévenus par e-mail ont donc deux semaines pour préparer leurs sites aux conséquences de la désactivation de leur compte. Il faut savoir que certains éditeurs de MFA gagnent (gagnaient ?) jusqu’à 10000 dollars par mois et plus.

Toujours est-il que sur l’une de ses pages, Google propose toujours aux webmasters de ces « sites » en question de gagner de l’argent en mettant de la publicité sur des noms de domaine non-utilisés…

Publié le 22 mai 2007 à 19:12 par dans Actualité

2 commentaires

  1. très bien dit, C’est clairement de la pollution car l’internaute qui cherche l’info se perds parmi des résultats quasiment inintéressant.

  2. […] [Source 1 et Source 2] Autres articles sur le même sujet à découvrirجوجل تشكيل – Google TashkeelJournée de Pi adsense, annonceur, argent, éditeur, google, google adsense, made for adsense, mfa, site […]

    Backlink