Le 16 décembre 2006

Quand Google vend des noms de domaine…


Google En trois clics et pour 10 dollars, Google vous permet d’acheter facilement votre nom de domaine… grâce à eNom et GoDaddy, deux géants dans ce domaine…

Google Apps pour Votre Domaine, le service qui fournit des comptes mails, agendas et messageries instantanées aux couleurs de votre site, vous était complètement inutile si vous ne possédiez pas un nom de domaine. Désormais, vous pouvez vous inscrire à ce service sans posséder au préalable un nom de domaine, puisque Google vous permet d’acheter rapidement et facilement votre nom de domaine. Grâce à un partenariat avec eNom et GoDaddy.com, Google vous aide à choisir, enregistrer et payer votre domaine en trois clics. Du moins, pour l’instant ceci n’est possible qu’en Anglais uniquement.

Acheter son nom de domaine avec Google...
Acheter son nom de domaine avec Google…

Actuellement, Google support les extensions .com, .net, .biz et .info. Le seul moyen de paiement est Google Checkout, et le prix est le même quelque soit l’extension : 10 dollars. Au cours de l’enregistrement, vous devez remplir le formulaire du WHOIS, et une case à cocher est présente pour vous prémunir des spams. En effet, cocher cette case permet de ne pas afficher vos informations personnelles (nom, adresse, mail,…) dans le WHOIS du site.

Ionut Alex. Chitu a écrit :

Bien que l’idée soit bonne, de nos jours on peut acheter des noms de domaines pour moins de 10 dollars par an. Il est aussi important de rappeler que Google est devenu un « registar » accrédité en Janvier 2005, et qu’il n’a jamais utilisé ce statut pour vendre lui même des noms de domaines.

En effet, c’est bien chez eNom ou GoDaddy que le nom de domaine est acheté, Google n’est là que pour faciliter l’achat. Le fait que Google ne vende pas lui même des noms de domaines en a également supris plus d’un, dont Garett Rogers ou encore Barry Schwartz.

[Article original de moi-même (sur Google Blogoscoped), traduit avec mon aimable autorisation ;)]

Publié le 16 décembre 2006 à 0:51 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.