Le 12 novembre 2006

Inside Google France : Discussion avec Sandrine Murcia, Directrice Marketing Google France


Google« Dynamique », « souriante » et « motivé » : ce seraient les tags que j’utiliserais pour décrire ma rencontre du samedi 11 novembre avec Sandrine Murcia dans les locaux de Google France. Employée Google depuis maintenant 2 ans, Sandrine est Directrice Marketing pour la France. Elle a travaillé auparavant pour MSN France et a étudié notamment aux USA.

Pour elle, ses tags de la journée seraient plutôt « Café », « Brioche » et « Nutella ». En effet, responsable de l’organisation de la journée dans les locaux de Google, Sandrine n’a donc pas pû participer aux « non-conférences ». Suite à la présentation des participants, Sandrine et moi avons une discussion rapide avant le début de la réflexion sur le management de Google.

Quote Luka : Bonjour Sandrine, je suis Jérémy Milhau de Zorgloob.

Sandrine Murcia : Bienvenue chez Google France Zorgloob ! Oui on vous lit très régulièrement ici ! Mais dès fois on vous laisse des commentaires et vous répondez pas !

Luka : Je pensais pas que Zorgloob était si connu, c’est très gratifiant de savoir qu’on est lu par l’équipe française ! On a des difficultés pour reconnaitre les gens quand les commentaires sont anonymes mais on essaye de répondre le plus souvent ! Pourquoi aimez vous lire Zorgloob ?

Sandrine : Et bien vous êtes assez exhaustifs et surtout en français ! On adore Zorgloob aussi pour le fait que vos infos soient mondiales et cela nous permet d’avoir du Feedback sur les produits. En effet les gens ne voient pas toujours quelles idées nous avons pour certains produits. Avec vos analyses et les commentaires des lecteurs, on voit mieux comment sont perçus nos produits.

Luka : Justement, pourquoi ne proposez vous pas un Google Blog officiel en français ?

Sandrine : On y travaille beaucoup en ce moment, on est très motivés mais est-ce que les lecteurs seront au rendez-vous ?

Luka : Oui, beaucoup de webmestres ou de lecteurs de zorgloob sont demandeurs. Rien ne vaut l’information depuis une source officielle, même pour nous !

Sandrine : Et même si les messages sont en anglais ?

Luka : Je ne pense pas, l’information en anglais peut rebuter certains lecteurs. Il serait préférable que ce soit un blog en Français avec de l’info localisée.

Sandrine : Ce que nous souhaitons c’est vraiment être régulier dans la publication et ne pas tomber dans la facilité de la traduction pure et simple des articles du Google Blog US. On a peur que si les billets ne sont pas assez fréquent peu de gens soient intéressés.

Luka : Oui je comprends, mais je suis sûr que vous trouverez toujours quelque chose à dire, l’actualité de Google s’y prête très bien !

Sandrine : C’est surtout le temps qui nous manque !

Luka : Et sinon tu lis d’autres blog sur Google ? Connais tu Google Blogoscoped de Philipp Lenssen ? Je te le recommande !

Sandrine : Non, pas du tout ! (Note de Luka : Sandrine si tu passes par là, va y jeter un oeil c’est très sympa !)

Luka : Merci beaucoup pour ces réponses, à plus tard et n’hésites pas à passer sur Zorgloob !

Sandrine : Bonnes discussions !

Ce fut assez rapide mais vers 18H00 dans la salle de repos, la discussion fût plus longue et plus détaillée. En premier lieu nous avons parlé des « non-conférences » qui venaient d’avoir lieu et auxquelles j’ai assisté. Celle sur le « Paris Rules » (un projet de carte interactive associé à des nouveaux concepts de géolocalisation des évènements couplé à des infos et évaluations sur les lieux de vie parisienne selon des profils) a lancé une discussion sur sa conception du web.

Quote Luka : On est actuellement dans la très médiatique ère du web 2.0. Comment conçois tu le web 3.0 ?

Sandrine : Ce serait, pour reprendre l’exemple de « Paris Rules » d’avoir une expérience moins linéaire et plus personnelle. Un peu comme sur Amazon ou l’on nous propose des articles qui pourraient nous plaire parce que d’autres ont aimé mais appliqué à tous le web en général. Actuellement tout est trop « figé ». Il faut que ça fuse, et que l’on prenne des lien « buissonniers »

Luka : As tu cette impression de toujours visiter les mêmes sites ?

Sandrine : Oui exactement ! Alors que je suis certaine que d’autres sites pourraient me plaire mais je ne les atteint jamais, un moteur de recherche permet de trouver ce que l’on cherche mais pas ce que l’on ne connait pas.

Luka : Alors faudrait-il tagguer les sites afin d’avoir une sorte de liste de sites dans le même genre ?

Sandrine : Non il faudrait que ça aille plus loin que cela : ça devrait être automatique.

Luka : Une sorte de « J’ai de la chance » appliqué aux sites en général ?

Sandrine : Oui un « j’ai de la chance » des idées pour passer d’une idée à l’autre en suivant des pistes proches du profils de l’utilisateur : mettant l’accent sur des choses un peu folles ou des évènements particuliers et introduisant la diversité, la poésie etc…

Luka : Un peu comme « Café », « Brioche », « Nutella » en somme !

Sandrine : Exactement ! Un web qui te ressemble selon tes idées et humeurs du moment !

Revenons sur une interview plus traditionnelle en parlant de Google et de ses produits.

Quote Luka : Des prévisions particulières pour la France ? Les français participent-ils au développement de produits en ce moment ?

Sandrine : Oui, nos équipes sont très multi-culturelles, les ingénieurs français jouent donc un rôle dans le développement de nos produits. Beaucoup de français sont en Allemagne à Zurich, à Londres et à Mountain View. La majorité des projets sont basés a Mountain View mais les projets bougent !

Luka : Et concrètement, il y a-t-il des prévisions pour la France, un centre de R&D par exemple ?

Sandrine : Eric Schmitt est venu à Paris en mai dernier et a annoncé qu’il était possible qu’un centre R&D ouvre en France. Pas d’échéance pour l’instant. par contre la France pourrait de venir une région de Béta test plus prioritaire que auparavant, en effet certains marché, dont le mobile, sont plus développés ici qu’aux US.

Luka : Quels services utilisais tu avant d’entrer chez Google il y a deux ans ?

Sandrine : Principalement Gmail, Google News et la recherche classique.

Luka : Et maintenant ?

Sandrine : J’utilise beaucoup les traducteurs automatiques, et Google maps. Sinon j’adore Cricket, c’est super pratique ! Tout le monde l’utilise dans nos bureaux

Luka : Cricket ? Qu’est ce que c’est ?

Sandrine : C’est Gtalk ! En interne on utilise parfois les noms de code des version alpha et béta pour nos applications. Depuis l’intégration dans Gmail, je suis tout le temps dessus !

Luka : Vous impose-t-on de travailler sous Linux ? Certains parlent d’une version modifiée d’Ubuntu que vous utilisez en interne…

Sandrine : Rien n’est imposé, pour moi c’est Windows XP sur mon portable, mais rien n’est obligé. C’est surtout en fonction du support technique. Ici Sébastien, notre IT manager, a fait en sorte que ça marche tout le temps !

Luka : Le fait que Google soit totalement anti-Microsoft est donc un mythe ?

Sandrine : Oui ! J’ai moi-même travaillé 3 ans chez MSN France !

Luka : Ok, donc la Xbox 360 c’est pas que pour faire joli ! Mais vous avez tout de même de nombreux produits en concurrence. A quand un WebOS pour contrer Windows ?

Sandrine : Ce n’est pas au programme.

Luka : Quels produits de la concurrence utilises-tu ou apprécies-tu particulièrement ?

Sandrine : Je ne penses pas que l’on puisse appeler ça de la concurrence : ce sont d’autres produits avec d’autres objectifs. J’utilise Netvibes.

Luka : Quel est ton profil ? Quels études as tu faites ?

Sandrine : Si la question c’est « il y a-t-il un profil pour rentrer chez Google ? » la réponse est non. Nous recherchons même le contraire. La diversité permet d’avoir de nouvelles inspirations et donc des idées novatrices. Il faut se donner les moyens, ne pas avoir de limites et s’ouvrir à différents horizons.

Luka : L’équipe française en quelques mots : est-ce similaire à l’image du Googleplex ? Vous avez un chef cuisinier ?

Sandrine : Super équipe, très bonne ambiance. Et bien c’est une équipe un peu trop petite pour avoir autant d’avantages qu’au Googleplex (Note de Luka : c’est déjà pas mal, comme la salle de jeu, ou les bureau spacieux.). Oui nous avons un chef, il est très sympa et nous fait des mini viennoiseries tous les lundis et vendredi matins. c’est le chef Francis, il sera content que l’on parle de lui !

Luka : Merci pour toutes ces réponses Sandrine et n’hésites pas à nous rendre visite sur Zorgloob ! Et félicitation pour l’organisation.

Sandrine : Merci beaucoup ! Et bonjour à tous les lecteurs de Zorgloob !

Merci Sandrine pour nous avoir accordé plus d’une heure de discussion et de questions/réponses.

Publié le 12 novembre 2006 à 16:46 par dans Actualité

2 commentaires

  1. […] Arlésienne, ce blog officiel de Google France. Il était déjà “dans les cartons” en 2006 selon la directrice marketing d’alors. C’était même l’objet de notre poisson […]

    Backlink
  2. je demande des explications pour etudier facillement dans les université français en Allemagne ou en Suisse. Merci