Le 18 septembre 2006

Mauvaise pub pour Google Adsense


Mauvaise pub pour Google Adsense
Comme Orange qui installe sur votre toit une antenne-relais ou Decaux une affiche 4×3 sur votre façade, Google AdSense vous paie pour diffuser sur votre site des annonces publicitaires, qui osons le dire, n’ont pas (toujours) de sens, comme on dit au Québec.

Fort de sa technologie, Google propose de la publicité ciblée selon le contenu de votre site.

Supposons, que votre site contienne le terme « travail à distance » ou « télétravail », vous pourriez avoir le même problème que Google, cf. annonces sur la droite.

Les annonceurs sont des indépendants en « vente pyramidale » qui montent leurs sites via un générateur fourni par la société mère (celle qui vend des produits de bien-être, par exemple). Sachant que vérification et encaissement sont automatisés, Google est pour eux le média idéal. Plus de 15 sites sont lancés quotidiennement au minimum, selon ce que j’ai pu déterminer avec l’outil de prévisualisation Adsense.
Ce qui devient fastidieux à gérer, copie d’écran de mon « filtre d’annonces à la concurrence » :

Toutes ses adresses pointent vers les mêmes sociétés, qui vous promettent de vous faire gagner maison/piscine en un temps record, avec des slogans très racoleurs.
Au final, certains visiteurs de votre site, peuvent même se mélanger les pinceaux (je confirme ne pas vendre de piscine dans ce cas).

Pour éviter de mettre à jour le filtre quotidiennement, je me suis permis de poser la question : « Qui contrôle le contenu des annonces ?« . Les linguistes, le filtre contextuel ?
Réponse après 10 mails échangés : ici

Faisons confiance aux machines, regardons Matrix et buvons du Coca.

Publié le 18 septembre 2006 à 21:17 par Kendos dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.