Le 28 août 2006

Sale temps pour Google


Google Depuis quelques heures, Google est tombé bien bas…

Depuis quelques heures, nombre de services Google sont en panne ou défectueux, et ses nouvelles ne sont même pas nouvelles. Petit tour d’horizon dans le brouillard de Mountain View :

  • Blogger en panne : pendant quelques heures, tous les sites hébergés par Blogger / Blogspot étaient injoignables. Une erreur serveur (HTTP 502) était retournée. Tout est rentré dans l’ordre il y a quelques minutes seulement.

  • Du neuf avec du vieux : Google annonce, dans un communiqué de presse, lancer officiellement « Google Apps for your domain » (en anglais), une suite d’applications en ligne pour les entreprises et universités. En quoi cela consiste ? C’est tout simplement un compte pour Gmail Hosted (c’est à dire Gmail avec une adresse du type vous@votre-domaine.com), avec accès à Gmail Chat, à Google Talk à Google Calendar et à Google Webmaster Central (ex-Google Sitemaps). Bref, rien de nouveau. Si ce n’est que la possibilité de payer pour avoir un compte Premium sera bientôt disponible, sans pour autant nous dire ce qu’il y a aura dedans.
  • Google Argentine a un coup de chaud : hier soir et tôt ce matin, Google Argentine ne retournait plus aucun résultat, quelque soit la requête formulée. Tout comme pour la recherche d’images. Comme le montre la capture d’écran ci-dessous (faite par Dirson), le moteur de recherche indiquait qu’il n’y avait aucun résultat car ils avaient tous été supprimés à cause de la DMCA. Il semble que tout soit rentré dans l’ordre maintenant.
    Google Argentine
  • Google se la joue Mac Fly : de nombreux utilisateurs de Google Webmaster (sitemaps) ont eu la désagréable surprise de découvrir que le robot d’indexion, googlebot, n’était pas passé sur leur site depuis longtemps. Très longtemps :
    Googlebot en 1969
    Les plus geek d’entre vous auront remarqué que cette date, le 31 décembre 1969, est la veille du 1er janvier 1970, date de référence du temps « timestamp » sous Unix. Le bug est officiellement corrigé, officiellement.
  • Google est trop riche : c’est ce que rapportent Didier Durand et Jean-Marie Le Ray. Deux bonnes brêves à lire directement sur leurs blogs.
  • Grave oubli : pour finir, la pire erreur par omission de Google ce matin : ne pas avoir souhaité un excellent anniversaire à Kendos, le boss de Zorgloob ! Si c’est pas honteux… 🙂

Allez, bonne journée, quand même…

Publié le 28 août 2006 à 6:59 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.