Le 10 juillet 2006

Google Drive : Platypus ?


Google Platypus GDriveCorsin Camichel, un internaute suisse, a découvert une page cachée sur un serveur de Google. Celle-ci semble prouver que Google travaille sur le projet Gdrive, nom de code Platypus.

Platypus signifie ornithorynque en anglais, d’où l’image de ce petit mamifère australien pour illustrer cet article.

Corsin a découvert une page cachée à l’adresse http://www.writely.com/index.html : Writely est le logiciel en ligne qui sera bientôt le « Microsoft Word, made in Google« , mais cette page n’a rien à voir avec ce projet là. La page a déjà été retirée, mais Corsin a eu le temps de faire une capture d’écran :

GDrive / Platypus permettra de se servir des serveurs de Google comme disque dur en ligne. Voici ce qui est indiqué sur la liste des caractéristiques du produit :

  • Backup. If you lose your computer, grab a new one and reinstall Platypus. Your files will be on your new machine in minutes.
  • Sync. Keep all your machines synchronized, even if they run different operating systems.
  • VPN-less access. Not at a Google computer? View your files on the web at http://troutboard.com/p.
  • Collaborate. Create shared spaces to which multiple Googlers can write.
  • Disconnected access. On the plane? VPN broken? All your files are still accessible.
  • Publish. All of the files you store on Platypus are automatically accessible from the (corporate) web.
  • Share. Other Googlers can mount your Platypus folders and open your files in read-only mode.
  • Local IO speeds. Open and save as quickly as you could if you were accessing them from your C: drive.

Ce qui, en français, donne quelque chose qui devrait ressembler à ça :

  • Sauvegarde. Si vous perdez votre ordinateur, prenez-en un autre et réinstallez Platypus. Vos fichiers seront sur votre nouvelle machine dans quelques minutes.
  • Synchro. Gardez toutes vos machines synchronisées, même si elles utilisent différents systèmes d’exploitation.
  • Accès sans VPN. (VPN = réseau privé virtuel). Pas sur un ordinateur de Google ? Accedez à vos fichiers sur le web sur http://troutboard.com/p.
  • Collaboration. Créez des espaces partagés dans lesquels plusieurs Googlers peuvent écrire.
  • Déconnecté. Dans l’avion ? VPN cassé ? Tous vos fichiers restent accessibles.
  • Publication. Tous les fichiers que vous stockez sur Platypus sont automatiquement accessibles depuis le web (intranet).
  • Partage. Les autres Googlers peuvent installer vos répertoires Platypus et ouvrir vos fichiers en mode lecture-seule.
  • Vitesses locales d’entrée/sortie. Ouvrez et sauvegardez aussi rapidement que si vous accediez à vos fichiers depuis votre disque dur.

Les lignes en italiques n’apparaissent que dans les commentaires de la page, découverts par Ionut Alex. Chitu. Tous les liens ne sont accessibles que pour les Googlers, en réseau interne.

Le site troutboard.com va rapidement faire parler de lui, puisqu’il n’est autre qu’un acces direct pour les Googlers à l’intranet de l’entreprise. Certains ont déjà remarqué que ce site a été déposé directement par un certain Patrick Chan, et non pas par l’entreprise Google elle-même comme elle a l’habitude de le faire.

Affaire à suivre…

édition de TOMHTML à 15h50 : correction des liens et des fautes

Publié le 10 juillet 2006 à 12:58 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.