Le 28 avril 2006

Google dans Capital



Larry Page et Sergey Brin ont eu de la chance. Si le sort les avait fait -naître en France, ils seraient aujourd’hui ingénieurs à la SNCF, chercheurs au CNRS ou militants d’Attac.
Ils aimeraient Royal ou Bové, auraient défilé contre le CPE. Mais ils sont Californiens, ont créé en 1999 leur start-up à la sortie de Stanford, inventé un nouveau modèle économique, révolutionné le business Internet. Et bâti une multinationale mythique dont le nom bizarre, Google, est déjà passé dans le langage courant.
A 32 et 33 ans, ces deux-là incarnent le bon côté de l’Amérique, celui où l’on voit l’initiative individuelle et l’esprit de -contestation changer la société, créer la richesse et ouvrir des perspectives d’avenir. L’inverse de la France, où l’on cherche en vain, dans les nouvelles générations, des têtes d’affiche qui font rêver, hormis les footballeurs et les midinettes des palmarès de la chanson…

La suite dans le magazine Capital – Numéro 176 de Mai 2006.

[Merci Christophe]

Publié le 28 avril 2006 à 8:38 par Kendos dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.