Le 23 février 2006

L’IGN veut contrer le succès de Google maps/earth


L’IGN (institut géographique national, institut français chargé de la cartographie et des données géographiques) déclare rendre disponible dès cet été un service permettant d’afficher sur son ordinateur des images satellite récentes (de moins de 5 ans) en 2D puis en 3D de l’ensemble du territoire français avec une résolution minimale de 50 cm (un pixel = 50 cm dans la réalité). Dans un premier temps le service sera limité à 500 000 connexions simultanées.

Par la suite (courant 2007) ce service intitulé « Géoportail » proposera des services de l’administration publique géo localisés (affichage des lieux clé de l’administration sur une carte en fonction de l’adresse du visiteur, et surement d’autres services) en plus de la mise en ligne des clichés plus précis (400 000 photographies aériennes) couvrant 10 % du territoire, mais aussi 3688 cartes au 1/25 000 (1cm de carte vaut 250m sur le terrain), 75 au 1/100 000 et 20 au 1/250 000 (sur ce point google maps est en retard en France, google earth est légèrement plus avancé). Les plans de cadastres (découpage des terrains en propriétés) pourraient même être consultables. Chacun pourra alors créer ses propres cartes avec ses informations personnalisée (comme avec l’API de google maps).

La France, avec ce projet ambitieux veut elle montrer que contrer Google est possible ? Peut être un exemple à suivre pour la future bibliothèque en ligne européenne…

Publié le 23 février 2006 à 20:19 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.