Le 21 janvier 2006

Google Books vs Editeurs français : la suite


Un nouveau rebondissement dans le conflit opposant Google Books et les éditeurs français.

C’est le magazine « Livres Hebdo » qui a déclenché la nouvelle polémique, en affirmant que Google avait numérisé des livres encore soumis aux droits d’auteur.

Les oeuvres « pillées » appartiendraient aux éditeurs Gallimard, Grasset, Hachette ou Fayard, et antérieures à 1970, les auteurs étant Albert Camus, Paul Valéry, André Malraux, André Gide ou André Breton.

Gallimard et le SNE (Syndicat National de l’édition) ne comptent pas en rester là : ils ont l’intention de poursuivre la société californienne en justice pour contrefaçon.

via Open-Files.

Publié le 21 janvier 2006 à 10:13 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.