Le 20 janvier 2006

La Justice Américaine veut les données de Google


Justice américaine contre Google Le gouvernement américain a demandé à certains navigateurs de recherche de divulguer une partie de leurs bases de données pour relancer une loi. Google dit non.

Jeudi, le San Jose Mecury News révelait que le département de la justice américaine (DOJ) avait mandatté des juges pour qu’ils incitent certains moteurs de recherche à révèler certaines informations. Il s’agissait de fournir à la justice américaine un millions d’adresses prises au hasard dans la base de données des fichiers indexés, ainsi que la totalité des recherches effectuées au cours d’une période donnée.

Officiellement, cela avait pour but de relancer une loi de protection de l’enfance en ligne (Child Online Protection Act). Cette loi avait été votée en 1998 mais elle avait été stoppée car elle était jugé contraire à la constitution. La loi avait pour but, entre autres, de verrouiller par un mot de passe les sites pornographiques et faire fermer tout ce qui était relatif à la pornographie infantile. Cela peut parraître être une bonne cause, mais la diffusion de telles données reviendrait à divulguer des informations confidentielles et/ou personnelles, ce qui est contraire aux valeurs des américains (c’est pour cela que cette nouvelle fait beaucoup de bruit sur le web anglophone) et à celles de Google. C’est pour cela que le moteur le plus utilisé au monde a dit NON.

Il faut savoir que Google avait déjà reçu une injonction en juillet 2005, et que déjà à l’époque la société avait refusé de prêter main forte au gouvernement US. C’est ce que nous explique John Battelle sur son blog, d’où vient l’image ci-dessus. Cette image montre une lettre destinée à Google et écrite par Alberto Gonzales, qui n’est autre que le ministre de la justice des Etats-Unis.

D’autres compagnies ont accepté, à l’inverse de Google, de communiquer au DOJ (et donc au FBI) les informations demandées. Parmi celles ci, il y a Yahoo, bien que la compagnie met le point sur le fait qu’elle n’a divulgué aucune information d’ordre privé. Microsoft a refusé de dire s’il avait reçu l’injonction, mais un porte-parole affirme que « MSN travaille étroitement avec la justice »… Selon L’Expansion, AOL aurait également collaboré avec la justice US.

A l’heure où ces lignes sont écrites, le présentateur Bob Woodruff devrait être en direct du était au Googleplex, le quartier général de Google à Mountain View, pour une émission d’information diffusée sur ABC News (célèbre chaîne d’information américaine).
[édition : Oups, problème de conversion des fuseaux horaires : en fait c’est déjà à l’antenne, il suffit de cliquer ici, puis dans le menu cliquer sur « World News Tonight » et « 1.20.06 : Bob Woodruff delivers ABC News’ webcast« . Je vous mets quelques captures vidéos ci-dessous]

Cliquez pour agrandir
Caps Google sur ABC News

Pendant ce temps, l’action GOOG perd plus de 8% en bourse et est en chute libre depuis 3 jours… C’est le moment d’acheter !

PS : A noter la parodie d’un « Google pro-gouvernemental » par Philipp Lenssen.

Publié le 20 janvier 2006 à 23:13 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.