Le 29 août 2005

Zorgloob a testé Google Talk pour vous !


Zorgloob a testé pour vous Google Talk, le nouveau logiciel et service de messagerie instantanée de Google et vous livre ses impressions…

Principe
Le principe est simple : Google Talk vous donne accès au serveur de messagerie instantanée de Google (talk.google.com) en vous fournissant une interface entre vous, vos amis et votre compte Gmail. Le serveur de messagerie instantanée est également disponible sur d’autres logiciels comme Trilian pro ou GAIM. Pour utiliser l’actuelle version béta de GTalk, il est nécessaire d’utiliser Windows, pour d’autres systèmes, d’autres clients sont proposés. Si vous possédez un micro et des enceintes vous pourrez ensuite accéder aux fonctionnalités avancées de communications qui ne nécessitent aucun paramétrage. Le client GTalk est très simple à télécharger et ne pèse que 900 ko soit moins de 5 minutes en bas débit.

Interface
Tout d’abord la première chose qui frappe c’est la sobriété du logiciel : couleurs très douces, du blanc, du bleu, avec une police de caractère sobre, bref du Google tout craché. La sobriété continue dans l’interface qui est très simple : pas de menu mais seulement trois liens (inbox – settings – help) ainsi que les champs pour se connecter (nom d’utilisateur – mot de passe). Ensuite lorsque la connexion est effectuée, le lien « add a friend » (ajouter un ami en entrant son adresse ou en recherchant depuis vos contacts Gmail) apparaît ainsi que le statut de votre connexion (en ligne, occupé, absent) et la liste de vos amis, comme pour d’autres clients de messagerie instantanée.

La discrétion du logiciel au sein du système est très poussée : à l’état réduit, on ne détecte la présence de GTalk que grâce à une petite bulle de BD dans la barre des taches de Windows, les fenêtres de conversation peuvent aussi se réduire en formant une cascade de barre intitulés du nom de vos différents contacts.

Fenêtre de conversation – Fonctionnalités
Pour envoyer un message, un clic sur l’un de vos contacts en ligne suffit à ouvrir une fenêtre de discussion (jusque là rien de très original), cette fenêtre reste très simple et ne possède que deux boutons : Email et Call, le reste c’est l’espace de discussion. Pas de bouton pour envoyer, pas de bouton émoticon, pas d’image, pas d’activité… En fait il n’y a que trois fonctionnalités proposées : message instantané, envoi de mail et appel audio. Cela pourra rebuter les adeptes de MSN et autres clients pourvus de fonctions avancés. Ainsi il ne sera pas possible d’envoyer un document ou une photo via GTalk, chose que font très bien d’autres clients.

Cependant les fonctionnalités présente fonctionnent parfaitement et ce même sur du bas débit : les appels passé depuis GTalk sont vraiment très bon même sur du 56k : son fluide et non haché, pas de coupure, pas de friture. Le lien email permet d’accéder à Gmail instantanément, d’autant plus que vous serez averti par GTalk de l’arrivé de nouveaux mail par l’apparition d’une fenêtre contenant le sujet et l’expéditeur d’un message bien plus rapidement qu’en utilisant le notifier Gmail (c’est de l’instantané et pas une vérification toute les minutes).

Conclusion
Frustrant pour les accros de MSN et de ses fonctions avancées, Google Talk est néanmoins un outil utile rien que dans sa fonctionnalité d’avertisseur instantané de Gmail. La qualité des communications vocales quel que soit le débit est un atout non négligeable quand on voit les problèmes de connexion sur d’autre logiciels et réseaux de messagerie. Cependant ce réseau est encore jeune et il sera peut être difficile de convaincre vos contacts de vous y rejoindre.

Publié le 29 août 2005 à 18:23 par dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.