Le 14 janvier 2005

La page d’accueil Google… et autres confidences.


« Give Users What They Want When They Want It »

Marrissa Mayer, Product Manager chez Google, lors d’une conférence à San Francisco mardi dernier, nous révèle quelques secrets sur ce qui contribue en grande partie au succès du moteur : sa page d’accueil et l’efficacité de ses interfaces utilisateurs.

Cette transcription est complétée par quelques petites révélations dont on raffole sur Zorgloob…

– La principale raison de l’extrême simplicité de la page d’accueil serait due au fait que Sergey et Larry (les 2 fondateurs de Google) ne connaissaient pas le HTML et se sont contentés d’une interface minimaliste. (!)

– La présence du copyright en bas de la page permet aux utilisateurs de savoir que la page est affichée dans sa totalité. En effet, des tests utilisateurs ont montré que ceux ci restaient devant l’écran, sans saisir de recherche, en attendant le téléchargement d’une hypothétique suite…

– L’introduction du correcteur orthographique (« Essayez avec cette orthographe ») , placé en tête des résultats, a immédiatement doublé le trafic.

– Le bouton « J’ai de la chance », qui permet d’aller directement sur le site correspondant au premier résultat, n’est presque jamais employé. Cependant, les utilisateurs considèrent que son absence nuirait à l’ambiance générale de la page d’accueil. C’est un bouton de confort. (!)

– Orkut est un cas particulier dans le monde des interfaces Google. Il ne rentre pas dans le « look and feel » si particulier à Google. C’est l’exception qui confirme la règle. C’est le projet personnel d’un employé auquel Google a apporté son soutien. Les technologies utilisées ne sont pas les mêmes, mais lorsque le besoin s’en fera sentir (problèmes de charge par exemple) Google pourrait modifier radicalement l’interface.

– Google fait des changements « petits et fréquents ». Les nouvelles fonctionnalités sont testées sur une petite portion d’utilisateurs (ceux d’un sous-réseau comme Excite@Home par exemple) et Google observe les comportements.

– Google a le réseau de traducteurs le plus important au monde. (!)

– Le nom Google est un accident. (!) C’est une faute d’orthographe commise par les 2 fondateurs qui pensaient plutôt au mot Googol.

– Gmail était utilisé en interne chez Google, 2 ans avant son lancement public. Ses fonctionnalités sont chargées de répondre au profil de 6 types d’utilisateurs définis par Google.

– Google est à l’écoute des ses utilisateurs. Envoyer un mail chez Google n’est pas envoyer un mail dans un trou noir.

– Les employés sont encouragés à passer 20% de leur temps de travail sur leurs projets personnels. Google News et Orkut sont 2 exemples de projets issus d’idées proposées par des Googlers.

Publié le 14 janvier 2005 à 10:48 par Kendos dans Actualité

Billet trop ancien. Les commentaires sont maintenant fermés.